A la une

derniers articles
  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Gâteaux de l’Avent : c’est le moment !

Des gourmandises pour attendre Noël.

Gâteaux-de-l'Avent-B

Gâteaux-de-l'AventC’est aujourd’hui que commence le temps de l’Avent. Cette période, qui débute chaque année le quatrième dimanche précédent Noël, symbolise pour les chrétiens l’attente des festivités. L’occasion de redécouvrir les sucreries traditionnelles qui annoncent les fêtes de fin d’année.

Une tradition germanique

En Allemagne surtout, mais aussi en Autriche, aux Pays-Bas, en Belgique ou en Alsace, l’Avent est marqué par la coutume des marchés de Noël, dont l’origine remonterait au XIVe siècle : sur les places principales des villes et des villages, de nombreux chalets et animations attirent chaque année une foule considérable. Dans une ambiance féerique, l’odeur des épices et du vin chaud chatouille agréablement les narines, rappelant que le temps de l’Avent est aussi marqué, dans le centre, l’Est et le Nord de l’Europe, par des traditions culinaires vivaces. Chaque foyer se consacre notamment à la préparation rituelle de nombreuses pâtisseries à partager ou à offrir.

Les biscuits à croquer

Parfaits pour un moment de partage culinaire avec les enfants, les petits gâteaux secs sont incontournables dans les régions germanophones. On les appelle plätzchen (petits gâteaux) en Allemagne et butterbredele en Alsace. La pâte au beurre, parfumée avec des épices (anis, vanille, cannelle, clous de girofle, cardamome…), est étalée et découpée à l’aide d’emporte-pièce de formes variées reprenant les thèmes de Noël : sapins, étoiles, Père Noël, cœurs, couronnes, croix, animaux… Ces biscuits sont cuits au four, embaumant la maison de leurs parfums chauds et festifs. Pour trouver des recettes en ligne, lorgnez du côté des vanillekipferl (croissants à la vanille), des zimtsterne (étoiles à la cannelle) ou des engelsaugen (yeux de l’ange). Mais attention, ces biscuits ne se préparent qu’en grandes quantités ! Il est en effet indispensable de remplir plusieurs boîtes en fer pour assurer les goûters du mois de décembre et gâter son entourage avec des cadeaux gourmands. L’astuce qui change tout ? Percer un trou dans les biscuits avant de les enfourner, puis y passer des rubans ou morceaux de ficelle pour décorer le sapin de Noël.

Pains-d'épiceLe pain d’épice à découper

Autre grand classique de l’Avent : le pain d’épice. Ce gâteau très ancien, dont la fabrication se répandit en Europe vers le XIe siècle, est souvent consommé à l’occasion des fêtes. En France, on le connaît surtout sous sa forme de gros pavé de type cake, mais à Noël, notamment en Allemagne, c’est le pain d’épice à découper qui s’impose. On parle alors de lebkuchen. La pâte, à base notamment de farine, de miel, de poudre levante et d’une garniture parfumée (épices, zestes d’agrumes…), est traitée comme pour confectionner des biscuits, c’est-à-dire étalée au rouleau puis détaillée en formes variées. Elle est ensuite badigeonnée de lait ou d’un mélange de lait et d’œuf pour dorer, et enfin enfournée pour la cuisson. Après refroidissement, il ne reste qu’à décorer les gâteaux obtenus avec un glaçage à base de sucre glace, de blanc d’œuf et éventuellement de colorant. En Alsace, le 6 décembre, cette recette permet aux enfants de se régaler de bonhommes sucrés à l’effigie de Saint-Nicolas. Elle sert aussi à édifier les murs des fameuses maisons en pain d’épice que l’on trouve dans plusieurs pays à l’occasion des fêtes de fin d’année.

N’hésitez pas à venir partager vos traditions et recettes de l’Avent !

Crédit photo : Miniature Xmas Cookies par Stéphanie Kilgast via Flickr et Lebkuchen par Liliana Fuchs via Flickr

livre-blanc-besoins-nutritionnels

Plus d'articles

Mots clés