A la une

derniers articles
  • 10-11
    Le tour de main de la semaine : nacrer !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Nacrer” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour nacrer du riz… …Vous faites revenir – sans coloration – du riz non lavé dans une matière grasse (par exemple, du beurre fondu ou de l’huile d’olive), […]

  • 09-11
    5 astuces pour équilibrer bons repas et petit budget

    Manger bien et sainement avec un petit budget relève parfois d’une équation difficile. Pour vous aider à optimiser vos courses sans rogner sur l’équilibre alimentaire de vos repas, les produits de base se conjuguent à une attitude anti-gaspi. Découvrez 5 astuces pour faire rimer recettes économiques et plaisir en cuisine !   1. Je valorise les […]

  • 03-11
    Le tour de main de la semaine : pommader !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Pommader” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour pommader du beurre… …Vous allez travailler votre beurre doux ou ½ sel de manière à obtenir une texture de “pommade”. Vous pouvez ajouter à cette préparation des […]

  • 02-11
    3 recettes pour renouer avec les légumes anciens

    Regretter l’été et ses légumes du soleil ? Quelle idée ! L’automne s’installe en cuisine avec son petit lot de recettes rares, mais réconfortantes aux légumes anciens souvent méconnus. Purée de panais–ricotta, poêlée de cardons sauce lait-citron et pâtissons farcis : actualisez vos menus d’automne avec ces légumes oubliés !   Légumes anciens : de la nouveauté en cuisine ? […]

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

La poche à douille, mode d’emploi

Savez-vous fourrer les choux ?

Poche-à-douille-B

Poche-à-douillePetit guide pratique pour bien utiliser cet ustensile malin et incontournable.

La poche à douille, qu’est-ce que c’est ?

C’est un ustensile de cuisine qui permet de manipuler des garnitures de consistance pâteuse (crème pâtissière, ganache, chantilly, beurre aromatisé, purée, mayonnaise…) afin de :

  • garnir avec précision (des petits choux, des éclairs…) ;
  • déposer des portions de pâte régulières sur une plaque (macarons, choux…) ;
  • décorer des mets (cupcakes, gâteaux…).

La poche est un sac conique comportant d’un côté une grande ouverture permettant d’introduire la garniture, et de l’autre une petite ouverture dans laquelle se glisse la douille. Celle-ci est un cône creux, en plastique ou en métal, de diamètre variable, dont l’ouverture peut être plate, ronde, lisse, dentelée ou cannelée. Quand on comprime la poche, la garniture sort de l’embout en forme de petites boules ou de serpentins.

Les différents types de poches à douille

  • Les poches à douille à usage unique : en plastique jetable, elles sont très hygiéniques et s’adaptent à toutes les tailles de douilles puisqu’il faut en couper la pointe à chaque utilisation. Les bricoleurs les remplacent parfois par des sacs de congélation.
  • Les poches à douille lavables : traditionnellement en nylon ou en coton, elles sont plus écologiques mais difficiles à laver et à faire sécher. La bonne solution : les poches en silicone souple, plus chères mais durables, résistantes et ultra faciles à entretenir.

Utiliser une poche à douille pas à pas

  • Mettre la poche dans un récipient à bords hauts, comme un verre mesureur. Rabattre directement les bords sur le récipient. Vérifiez que la douille soit bien vissée, de façon à ce qu’elle ne bouge plus.
  • Maintenir solidement le récipient haut et remplir délicatement avec la garniture en vous aidant d’une grande spatule et en raclant sur les bords de la poche.
  • Faire tomber la préparation au fond de la poche à douille en la tirant vers le haut, puis la refermer en la tournant et en introduisant le moins d’air possible.
  • Enrouler la fermeture de la poche à douille autour de votre pouce et poser la poche dans la paume de votre main. Pousser délicatement la garniture vers la douille en appuyant  et donner encore quelques tours à la poche pour tasser. Si vous utilisez une poche à douille jetable, pensez à couper l’embout si vous n’avez pas mis de douille (pour faire de la pâte à chou ou des macarons, par exemple).
  • Faire sortir la garniture par pressions délicates. Donner un petit coup sec pour arrêter la sortie de la pâte.

À vous !

Utilisation d'une poche à douille

Crédit photo : T. Debéthune – C. Herlédan/ Cercles Culinaires CNIEL. 

Plus d'articles

Mots clés