A la une

derniers articles
  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

L’absorption du calcium des aliments, c’est important !

Pour une bonne assimilation du calcium dans l’organisme, de multiples facteurs entrent en jeu.

Lait de vache

Le corps ne sait pas fabriquer le calcium, raison pour laquelle il faut le lui apporter via l’alimentation. Plusieurs aliments en contiennent (eau, végétaux, produits laitiers…) en plus ou moins grande quantité, mais attention, l’absorption du calcium par l’organisme est une question de quantité… et d’efficacité !

La biodisponibilité en bref

Comme les produits laitiers, plusieurs variétés de légumes, les légumineuses, les amandes ou encore les oranges contiennent du calcium. Toutefois, la quantité de calcium réellement absorbée (par l’intestin) et utilisée (par les organes et les cellules) n’est pas la même pour tous les aliments : on parle de biodisponibilité. Cette notion s’applique au calcium, mais aussi à tous les autres éléments nutritifs.

Le calcium ingéré via les aliments n’est pas absorbé en totalité !

Ainsi, il faut tenir compte de plusieurs facteurs pour évaluer la quantité de calcium effectivement absorbée par l’organisme, notamment :

  • la quantité de calcium contenu dans l’aliment lui-même ;
  • le coefficient d’absorption (%), c’est-à-dire la quantité de calcium absorbé par le tube digestif par rapport au calcium ingéré.

Rien de tel qu’un exemple pour bien comprendre :

  • 150 g d’épinards (une assiette) = 300 mg de calcium avec un coefficient d’absorption de 5 % = 15 mg de calcium effectivement absorbé.
  • 250 ml de lait (un bol) = 300 mg de calcium avec un coefficient d’absorption de 32,4 % = 97 mg de calcium effectivement absorbé.

Résultat : on absorbe plus de calcium en buvant un bol de lait qu’en mangeant une assiette d’épinards, alors que les deux contiennent la même quantité de calcium.

Les nutriments des produits laitiers fonctionnent en synergie

Enfin, il faut savoir que l’association du calcium avec d’autres nutriments du lait (protéines, lactose, phosphore, vitamine D) optimise sa biodisponibilité et son absorption : loin d’être indépendants les uns des autres, les nutriments s’entraident et renforcent leurs effets réciproques. A contrario, la plupart des végétaux contiennent des substances qui diminuent cette biodisponibilité (phytates, oxalates…).

En bref, les bienfaits des produits laitiers ne se limitent pas à l’addition comptable des nutriments qu’ils contiennent : ils se distinguent par leur efficacité. Avec eux, pas besoin d’entrer dans des calculs quotidiens compliqués ! Les recommandations actuelles de consommer 3 produits laitiers variés par jour tiennent compte des taux d’absorption du calcium et suffisent à couvrir les besoins d’un adulte en calcium.

Plus d'articles

Mots clés