A la une

derniers articles
  • 15-06
    Et si on faisait un crumble salé ?

    Le crumble est d’abord un dessert fruité et délicieusement sablé, mais avec des légumes, du poisson ou de la viande, la version salée a tout pour plaire.

  • 13-06
    C’est de saison : le concombre

    Vous dégustez généralement le concombre cru, mais saviez-vous qu’il se consomme aussi cuit, comme sa cousine la courgette ?

  • 11-06
    Question (pas) bête : pourquoi y a-t-il des plaques vertes sur le comté ?

    Un outil essentiel pour la traçabilité.

  • 08-06
    Spécial barbecue : le camembert chaud

    On imagine parfois que, pendant les beaux jours, seuls les fromages frais ont droit de cité. Le camembert à la braise, qui prend place à l’apéritif ou clôture le repas en beauté, prouve le contraire !

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

L’astuce du mois : du lait pour décongeler les produits de la mer

Une astuce culinaire infaillible pour améliorer le goût et le moelleux des poissons, coquillages et crustacés surgelés.

Décongeler le poisson dans du lait

Poissons, coquillages, crustacés et autres produits de la mer surgelés sont non seulement pratiques, mais aussi moins chers que leurs équivalents frais. Pour profiter au mieux de leurs qualités organoleptiques, décongelez-les… dans du lait !

Les bonnes pratiques de la décongélation

Les enseignes spécialistes du surgelé mettent régulièrement leurs clients en garde : la décongélation doit se faire dans des conditions optimales pour obtenir une bonne qualité gustative et éviter toute prolifération bactérienne. Attention, la décongélation à température ambiante est proscrite pour tous les produits qui se gardent habituellement au frais, notamment le poisson et la viande : l’idéal, c’est une décongélation douce dans le réfrigérateur.

Décongélation lactée, mode d’emploi

Pour les noix de Saint-Jacques, les calmars et les filets de poisson blancs (bar, daurade, colin, cabillaud, lotte…), chefs et fabricants conseillent la décongélation dans du lait pour « resserrer les chairs »  :

  • Mettre du lait dans un plat.
  • Y plonger les produits de la mer.
  • Placer le plat au réfrigérateur pendant toute la nuit ou quelques heures, jusqu’à décongélation complète.
  • Bien égoutter les filets de poisson ou les fruits de mer, puis les essuyer avec du papier absorbant avant de les cuisiner.

Résultat : des noix de Saint-Jacques, mollusques et morceaux de poisson au goût plus fin et à la texture bien moelleuse !

En cuisine !

Une fois ces produits maritimes décongelés et épongés, il ne reste qu’à confectionner une blanquette, des délices aux fruits de mer ou encore un poisson à la meunière, au beurre blanc ou aux beurres aromatisés. Fan de raclette ? Celle-ci peut être « de la mer » ou « petit bateau ». Quant aux noix de Saint-Jacques, elles se lovent dans une persillade crémée. Merci les produits laitiers !

Plus d'articles

Mots clés