Les produits laitiers

Les produits laitiers

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de tartes gourmandes
Les produits laitiers
-

Le beurre, provocateur de goût

Simple, délicieux et sain : le beurre, il a tout bon !

Livre de beurre avec couteau

Après des années de purgatoire gastronomique et diététique, le beurre revient sur le devant de la scène. De bon goût et de bons acides gras, au moins, avec lui  on sait ce que l’on mange!

Un produit simple
De la crème barattée pour en extraire le gras, de l’eau et parfois du sel : il n’y a rien de plus et rien de moins dans le beurre ! 82% de matière grasse, le reste étant composé d’eau (16%), de caséine et de sels minéraux : le beurre est 100% naturel. La preuve ? Sa couleur change selon la saison, en fonction de l’alimentation des vaches. Le beurre de printemps et d’été est plus coloré car le fourrage consommé par les animaux est plus riche en carotène et chlorophylle.

Des acides gras à redécouvrir
Longtemps décriés, les acides gras saturés (contenus entre autres dans le beurre) sont désormais l’objet de beaucoup d’attentions. Ainsi, il s’avère que plusieurs d’entre eux , à chaîne courte et moyenne, sont très bénéfiques : par exemple, l’acide stéarique n’influe pas sur le cholestérol, l’acide myristique participe à la régulation de l’activité des protéines, l’acide butyrique a un effet protecteur vis-à-vis des cancers du côlon et du rectum… Autrement dit, les plus intéressants des acides gras saturés sont particulièrement présents et biodisponibles dans le beurre !

Une campagne pour le valoriser
Pas étonnant que dans la nouvelle campagne de communication qu’il s’offre, ce soit la jeune génération qui rappelle à ses parents le bonheur et les bienfaits du beurre ! Pour les aider à les convaincre, les Produits Laitiers mettent en place un skyblog où un jeu concours leur permettra de gagner un scooter, des PS3, des lecteurs MP3…à conditionner de rivaliser d’idées pour montrer que le beurre, c’est bon !

En conclusion, consommé au quotidien et sans excès, à raison de 10 à 20 g par jour, en cuisine ou sur les tartines, le beurre est source de plaisir et d’équilibre.
Crédits photos : Pierre Javelle/CNIEL

 

Plus d'articles

Mots clés