filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 15-11
    Douceurs d’automne au caramel beurre salé

    Le caramel beurre salé est un classique que l’on ne présente plus, mais ses déclinaisons ont encore de quoi vous étonner. Pour un effet-surprise dans un poke-cake, pour son onctuosité extrême dans une crème brûlée ou encore en sauce sur des suprêmes de volaille… : (re) découvrez cet incontournable de la gastronomie et de la confiserie française. […]

  • 10-11
    Le tour de main de la semaine : nacrer !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Nacrer” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour nacrer du riz… …Vous faites revenir – sans coloration – du riz non lavé dans une matière grasse (par exemple, du beurre fondu ou de l’huile d’olive), […]

  • 09-11
    5 astuces pour équilibrer bons repas et petit budget

    Manger bien et sainement avec un petit budget relève parfois d’une équation difficile. Pour vous aider à optimiser vos courses sans rogner sur l’équilibre alimentaire de vos repas, les produits de base se conjuguent à une attitude anti-gaspi. Découvrez 5 astuces pour faire rimer recettes économiques et plaisir en cuisine !   1. Je valorise les […]

  • 03-11
    Le tour de main de la semaine : pommader !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Pommader” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour pommader du beurre… …Vous allez travailler votre beurre doux ou ½ sel de manière à obtenir une texture de “pommade”. Vous pouvez ajouter à cette préparation des […]

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé, Economie et société
-

108 millions d’analyses réalisées sur le lait chaque année en France

C’est le nombre d’analyses subies par le lait en France chaque année.

Analyse du lait

Le lait est un produit riche et vivant. En France, il fait l’objet de contrôles permanents afin que nous puissions consommer, en toute sécurité, du bon lait et des produits laitiers de qualité.

La qualité et la sécurité au cœur de la filière laitière française

En France, le lait et les produits laitiers sont contrôlés de manière fiable et sans relâche, sous le contrôle des pouvoirs publics. Concrètement, des échantillons de lait sont systématiquement prélevés à la ferme et à la laiterie, puis analysés en laboratoires.

L’objectif est double :

  • Proposer aux consommateurs un lait sain et respectant strictement les normes d’hygiène européennes, quel que soit son lieu de production et de collecte. La quantité de germes et de cellules est particulièrement surveillée, ainsi que les résidus d’antibiotiques qui doivent être totalement absents des échantillons. Au moindre doute, le lait est jeté.
  • Vérifier que la composition du lait (notamment les taux de matière grasse et de protéines) est conforme à la législation, répondant ainsi aux besoins de la transformation laitière, à la diversité et aux goûts des produits laitiers.

Le rôle central des laboratoires interprofessionnels

Les 15 laboratoires interprofessionnels français du lait réalisent ainsi chaque année plus de 108 millions d’analyses de chimie et de microbiologie, sur 24 milliards de litres de lait collectés. Cela représente pas moins de 250 analyses par élevage et par an.

Ces laboratoires, qui sont eux-mêmes régulièrement audités, couvrent l’ensemble du territoire et des bassins laitiers français. Grâce aux compétences de leurs techniciens, ils constituent à la fois un appui technique pour les éleveurs et une garantie de qualité pour les consommateurs.

Le paiement du lait, tributaire de la qualité

L’organisation française favorise de toute façon la qualité du lait dès sa production en amont. Depuis la loi Godefroy de 1969, les producteurs sont en effet payés en fonction de la qualité bactériologique et de la composition du lait, avec des critères toujours plus précis et exigeants. Ce système les pousse bien sûr à produire le meilleur lait possible.

De plus, la plupart des éleveurs vont encore plus loin que les obligations réglementaires : 92 % des élevages de plus de 20 vaches laitières adhèrent à la Charte des bonnes pratiques d’élevage, ce qui représente 95 % du lait produit en France. Or, la santé du troupeau et la qualité du lait font partie des exigences fondamentales de cette démarche volontariste.

En bref, à chaque maillon de la chaîne de production et de transformation, chaque acteur de la filière s’engage activement pour garantir l’exceptionnelle qualité des produits laitiers français !

Plus d'articles

Mots clés