Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de cakes salés et sucrés
Alimentation et santé
-

Le fromage est bon pour le cœur

La consommation régulière de fromage semble diminuer le risque de maladies cardiovasculaires.

Neufchâtel
Neufchâtel

Neufchâtel

La consommation régulière de fromage semble diminuer le risque de maladies cardiovasculaires. C’est ce que démontre une nouvelle étude scientifique. Cette étude explique pourquoi les Français qui mangent gras – notamment des acides gras saturés – ont un taux de mortalité cardiovasculaire faible : 50 pour 100.000 en France, contre 129 pour 100.000 aux Etats-Unis en 2009 !

Dans les années 1990, une explication a été avancée : le vin rouge – en particulier un de ses composants, le resvératrol – jouerait un rôle protecteur. Pourtant, en France, la consommation de vin a baissé et la mortalité associée aux maladies du cœur et des artères aurait dû augmenter. Ce n’est pas le cas. A l’inverse, les pays d’Europe de l’Est qui ont adopté le vin n’ont pas vu diminuer leur taux de mortalité ! La relative protection dont bénéficient les Français repose donc sur d’autres facteurs.

Dans un article à paraître dans une revue scientifique*, deux chercheurs de Cambridge ont listé les bénéfices du fromage sur la plupart des indicateurs de la santé cardiovasculaire. Le fromage a des effets neutres ou bénéfiques sur le taux de cholestérol total, de LDL (« le mauvais cholestérol ») et de triglycérides. Il a aussi des effets positifs sur la circulation sanguine et permet un meilleur contrôle de la pression artérielle.

Les chercheurs rappellent que le fromage est un composant essentiel et indispensable de l’alimentation française. Sa consommation, qui « unifie » la France du Nord au Sud, pourrait être un facteur important de protection cardiovasculaire. Un constat que l’on esquisse aussi dans d’autres pays fort consommateurs, comme la Grèce ou la Suisse.

*Petyaev IM, Bashmakov YK. Med Hypoteses, sous presse.

A lire aussi :
Les produits laitiers contre l’infarctus

Plus d'articles

Mots clés