A la une

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez notre sélection de recettes de crêpes
Cuisine et Recettes, OH MY MILK
-

Le mode d’emploi du smoothie

Une boisson aussi saine que gourmande qui mêle fruits – voire légumes – et produits laitiers : miam, on veut un smoothie !

Smoothie

Préparé avec des ingrédients naturels, savoureux et bons pour la santé, le smoothie n’en finit pas de séduire avec son onctuosité fruitée. Nos conseils pour réussir les smoothies maison.

Les ingrédients du smoothie parfait

L’équation du smoothie est simple : il s’agit de fruits et d’un laitage mixés et dégustés frais. Sur cette base, il est possible d’ajouter des tas d’ingrédients goûteux et colorés (mais pas de la crème glacée, faute de quoi on obtiendrait un milk-shake) :

  • Des fruits : frais et bien mûrs, ils suivent la ronde des saisons ; surgelés, ils ajoutent une touche de fraîcheur et permettent de varier les plaisir quand l’étal du maraîcher est tristounet. Et puisque dans smoothie, il y a smooth, mot anglais qui signifie « lisse » et « onctueux », il est indispensable d’inclure dans le mélange des fruits peu juteux, notamment la banane ou la mangue. Bon à savoir : jus de citron et d’autres agrumes permettent de retarder l’oxydation.
  • Un laitage frais : on pense bien sûr d’abord au lait, mais, toujours dans l’optique « smooth », les ultra-frais laitiers sont tout aussi indiqués avec leur consistance crémeuse – surtout si le smoothie ne comporte pas de banane ou de mangue – et leur goût légèrement acidulé. Yaourt, lait fermenté, fromage blanc, faisselle, petits suisses… : à chacun ses préférences !
  • Un éventuel ingrédient sucrant : les fruits comprennent des sucres naturels, mais si le résultat final manque de douceur, on n’hésite pas à ajouter une touche de miel ou de sirop d’érable, voire des dattes Mejhoul à la texture très moelleuse.
  • Des aromates : extrait de vanille, gingembre frais, herbes, cannelle, curcuma… peuvent apporter un intéressant supplément de goût. La menthe ou le basilic réveillent par exemple la fraise, le gingembre se plaît avec les fruits tropicaux et la cannelle adore la compagnie des agrumes.
  • Un « superaliment » ou « booster » (aliments naturels qui possèdent des qualités nutritives et protectrices particulièrement importantes) : les plus fervents adeptes de la cuisine « healthy » ajoutent enfin de la spiruline en poudre, des baies de goji, des graines de chia, des flocons d’avoine, du pollen ou encore des fruits secs ou purées d’oléagineux (amande, cajou…).

Qu’est-ce que le green smoothie ou smoothie vert ?

C’est un smoothie dans lequel les fruits sont complétés par des légumes verts : un délice en mariant correctement les ingrédients ! On compte généralement 60 % de fruits frais au maximum pour 40 % de légumes verts au minimum (feuilles d’épinards tendres, chou kale, blettes printanières, mâche, cresson, fanes de radis, concombre, cœur de céleri-branche, herbes fraîches…), à mixer en les allongeant avec du lait ou du yaourt selon la consistance souhaitée. On n’oublie pas l’ingrédient sucrant pour la douceur et éventuellement le « superaliment » pour avoir l’impression d’être une Californienne tout juste rentrée de sa séance de running à Venice beach.

Le matériel

Que le smoothie soit vert, jaune, rose ou même mauve, tous les ingrédients sont mixés dans un blender ou déposés dans un grand bol et pulvérisés avec un mixeur plongeant. Un bonheur pour le petit-déjeuner ou le goûter !

New call-to-action

Plus d'articles

Mots clés