Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

  • 07-01
    Pour changer de l’omelette, place à la frittata

    Des œufs, du lait, une garniture, et surtout beaucoup de fromage : voilà les secrets d’une frittata réalisée dans les règles de l’art.

  • 04-01
    Quand la mousse de lait s’invite en cuisine

    Infusée, sculptée ou déliée, la mousse de lait devient une alternative savoureuse et décorative aux sauces classiques. La preuve en quelques idées recettes !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes faciles et pas chères
Alimentation et santé
-

Le yaourt aide à la digestion du lactose

Une bonne nouvelle pour ceux qui limitaient leur consommation.

yaourt-bandeau

yaourts-lactose-1C’est l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) qui le confirme : le yaourt, c’est bon… même pour ceux qui digèrent mal le lactose. Explications.

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

Il arrive que le sucre du lait, le lactose, ne soit pas suffisamment dégradé par une enzyme, la lactase, naturellement présente dans l’organisme en quantité variable d’une personne à l’autre. Il s’en suit une fermentation qui a lieu  dans le côlon, ce qui peut conduire, selon les individus, à des symptômes d’ordre digestif : ballonnement, gaz…

Yaourt et lactose
Or, quand on digère mal le lactose, on a parfois tendance, par manque d’informations, à éviter les produits laitiers… Ce qui peut engendrer des carences en calcium. Il suffit alors de réduire ses quantités de lait liquide, par exemple un verre au lieu d’un bol, de mieux le répartir sur la journée, et de consommer des fromages affinés et des produits laitiers fermentés (yaourts, laits fermentés) pour atteindre les recommandations nationales de 3 ou 4 produits laitiers par jour.
Il est en effet prouvé par plusieurs études, validées par l’EFSA*, que les ferments vivants du yaourt améliorent la digestion du lactose chez les personnes qui le digèrent mal.

Des ferments vivants et actifs
L’avis de l’AESA, qui conforte les précédentes positions d’autres autorités nationales et internationales comme l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et la FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations) souligne également l’importance du caractère vivant des ferments contenus dans le yaourt. Saviez-vous qu’en France, la présence de ferments vivants dans le yaourt est même garantie par un décret ?
Consommer du yaourt est donc excellent et bénéfique pour tous : ses qualités nutritionnelles (calcium, protéines, ferments vivants, vitamines, apport calorique modéré) en font un aliment particulièrement pertinent pour notre équilibre alimentaire.

* EFSA. 2010. Scientific Opinion on the substantiation of health claims related to live yoghurt cultures and improved lactose digestion (ID 1143, 2976) pursuant to Article 13(1) of Regulation (EC) No 1924/20061. EFSA Journal 8:1763.

Plus d'articles

Mots clés