A la une

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos idées originales pour des soirées raclettes inoubliables
Cuisine du monde, Cuisine et Recettes, OH MY MILK, Street food
-

Les 6 meilleures recettes de pain et fromage fondu

Pain et fromage dans un sandwich chaud : qui dit mieux ?

Croque-monsieur

Quand le fromage fond dans la mie de pain et rencontre le croustillant de la croûte, on n’est pas loin de l’extase. La saison du cocooning n’est pas finie !

Le croque-monsieur

C’est en 1910, dans un café du boulevard des Capucines à Paris, qu’aurait été inventé le croque-monsieur. Il était alors composé de pain de mie garni de beurre, de jambon blanc et de gruyère, avec éventuellement un œuf à cheval pour l’option croque-madame. Devenu un grand classique des cafés et brasseries comme de la cuisine familiale, il a été décliné en une recette encore plus réconfortante : le croque-monsieur nappé de sauce béchamel au fromage puis gratiné au four.

Le grilled cheese

Le croque-monsieur à l’américaine fait sérieusement concurrence à son équivalent frenchie : il enferme, entre deux tranches de pain de mie, du fromage en quantité généreuse, éventuellement accompagné d’autres ingrédients (bacon, jambon, tomate, jeunes pousses, avocat, moutarde…). Doucement poêlé dans du beurre chaud pour devenir doré et croustillant à l’extérieur, chaud et fondant à l’intérieur, il est généralement dégusté avec de la soupe à la tomate.

Les quesadillas

Cap au Sud avec les quesadillas, spécialités des cuisines mexicaine (Mexique) et tex-mex (Texas). Elles sont élaborées avec des tortillas (pains plats non levés à base de farine de maïs ou de froment) que l’on garnit de fromage (queso). On les fait ensuite griller sur une sorte de plancha ou à la poêle. Le fromage est parfois complété par des garnitures dans l’esprit tex-mex (morceaux de poulet rôti, haricots rouges, guacamole…). Si l’on ajoute du jambon blanc comme dans les croque-monsieur, on obtient alors des sincronizadas.

Le pain hérisson

En anglais, on parle de pull apart cheese bread pour désigner cette miche de pain quadrillée au couteau, fourrée de fromage dans tous les interstices, badigeonnée de beurre puis passée au four. Le résultat se partage et se mange avec les doigts, chaque convive « tirant » sa propre bouchée fromagère directement dans le pain chaud. Formidable pour un apéritif entre copains, ce hérisson gourmand peut aussi sauver un repas de semaine, quand les placards crient famine, accompagné d’une soupe ou d’une salade.

Les « naan » au fromage

Les Indiens se régalent de nombreux pains, souvent ronds et plats, parmi lesquels le naan présente la particularité d’être levé. Il est cuit sur la paroi du tandoor (four en terre cuite) et plutôt réservé aux grandes occasions. Les Français, indécrottables fromageophiles, ont décidé de l’enrichir avec de la Vache Qui Rit pour obtenir un petit pain moelleux qui enferme un cœur de fromage fondu. La pâte contient également du yaourt, ce qui la rend particulièrement douce. Irrésistible avec un curry !

Les pains géorgiens

Enfin, en Géorgie, le khachapuri n’est rien de moins que le plat national. Entre le naan et la pizza blanche, ce pain fourré au fromage peut prendre plusieurs formes. Les plus connues sont la barque ouverte remplie de fromage, d’un œuf et de beurre, ainsi que la galette ronde fermée sur la garniture. La recette est facile à reproduire chez soi en confectionnant une pâte rapide à base de farine, yaourt nature et bicarbonate. Faute d’ingrédients géorgiens sous la main, n’importe quel fromage qui fond fait l’affaire (gruyère, cantal, mozzarella, tomme fraîche, fromage fondu…), coupé avec un fromage affiné pour apporter du goût (feta, mimolette vieille…).

New call-to-action

Plus d'articles

Mots clés