A la une

derniers articles
  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Les 6 meilleures recettes de pain et fromage fondu

Pain et fromage dans un sandwich chaud : qui dit mieux ?

Croque-monsieur

Quand le fromage fond dans la mie de pain et rencontre le croustillant de la croûte, on n’est pas loin de l’extase. La saison du cocooning n’est pas finie !

Le croque-monsieur

C’est en 1910, dans un café du boulevard des Capucines à Paris, qu’aurait été inventé le croque-monsieur. Il était alors composé de pain de mie garni de beurre, de jambon blanc et de gruyère, avec éventuellement un œuf à cheval pour l’option croque-madame. Devenu un grand classique des cafés et brasseries comme de la cuisine familiale, il a été décliné en une recette encore plus réconfortante : le croque-monsieur nappé de sauce béchamel au fromage puis gratiné au four.

Le grilled cheese

Le croque-monsieur à l’américaine fait sérieusement concurrence à son équivalent frenchie : il enferme, entre deux tranches de pain de mie, du fromage en quantité généreuse, éventuellement accompagné d’autres ingrédients (bacon, jambon, tomate, jeunes pousses, avocat, moutarde…). Doucement poêlé dans du beurre chaud pour devenir doré et croustillant à l’extérieur, chaud et fondant à l’intérieur, il est généralement dégusté avec de la soupe à la tomate.

Les quesadillas

Cap au Sud avec les quesadillas, spécialités des cuisines mexicaine (Mexique) et tex-mex (Texas). Elles sont élaborées avec des tortillas (pains plats non levés à base de farine de maïs ou de froment) que l’on garnit de fromage (queso). On les fait ensuite griller sur une sorte de plancha ou à la poêle. Le fromage est parfois complété par des garnitures dans l’esprit tex-mex (morceaux de poulet rôti, haricots rouges, guacamole…). Si l’on ajoute du jambon blanc comme dans les croque-monsieur, on obtient alors des sincronizadas.

Le pain hérisson

En anglais, on parle de pull apart cheese bread pour désigner cette miche de pain quadrillée au couteau, fourrée de fromage dans tous les interstices, badigeonnée de beurre puis passée au four. Le résultat se partage et se mange avec les doigts, chaque convive « tirant » sa propre bouchée fromagère directement dans le pain chaud. Formidable pour un apéritif entre copains, ce hérisson gourmand peut aussi sauver un repas de semaine, quand les placards crient famine, accompagné d’une soupe ou d’une salade.

Les « naan » au fromage

Les Indiens se régalent de nombreux pains, souvent ronds et plats, parmi lesquels le naan présente la particularité d’être levé. Il est cuit sur la paroi du tandoor (four en terre cuite) et plutôt réservé aux grandes occasions. Les Français, indécrottables fromageophiles, ont décidé de l’enrichir avec de la Vache Qui Rit pour obtenir un petit pain moelleux qui enferme un cœur de fromage fondu. La pâte contient également du yaourt, ce qui la rend particulièrement douce. Irrésistible avec un curry !

Les pains géorgiens

Enfin, en Géorgie, le khachapuri n’est rien de moins que le plat national. Entre le naan et la pizza blanche, ce pain fourré au fromage peut prendre plusieurs formes. Les plus connues sont la barque ouverte remplie de fromage, d’un œuf et de beurre, ainsi que la galette ronde fermée sur la garniture. La recette est facile à reproduire chez soi en confectionnant une pâte rapide à base de farine, yaourt nature et bicarbonate. Faute d’ingrédients géorgiens sous la main, n’importe quel fromage qui fond fait l’affaire (gruyère, cantal, mozzarella, tomme fraîche, fromage fondu…), coupé avec un fromage affiné pour apporter du goût (feta, mimolette vieille…).

Plus d'articles

Mots clés