A la une

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes faciles et pas chères
Les produits laitiers
-

Les différents types de yaourt nature

Brassé, à la grecque, à boire ou en pot de verre, le yaourt nature sous toutes ses formes !

bandeau-yaourtnature

Yaourt nature et mielUn pot de yaourt nature, c’est tout simple… et pourtant, il y a le choix dans les linéaires ! Selon vos goûts et vos envies culinaires, trouvez le yaourt qu’il vous faut.

Yaourt nature

Savez-vous que si rien d’autre n’est précisé sur l’étiquette, il est toujours au lait demi-écrémé ? Sinon, il se décline en yaourt maigre ou à 0% (c’est-à-dire au lait écrémé), et en yaourt au lait entier, encore plus riche en goût.
Sa texture ferme est obtenue grâce à une fermentation directement en pot.
La dernière tendance ? Le voir apparaître en seau de 1 kg, pour une consommation familiale… et généreuse !

Yaourt brassé

Plus liquide, il est souvent plus acidulé, et tout aussi riche en bienfaits que le yaourt nature. Seule sa texture est différente ! On le nomme aussi yaourt bulgare – en référence aux origines supposés du yaourt et au « Lactobacillus bulgaricus », l’un des deux ferments à l’œuvre dans la transformation du lait en yaourt. Il est fabriqué en cuve avant d’être conditionné en pots.

Il est particulièrement adapté à la réalisation de boissons, comme les lassis, les cocktails de fruits…

Yaourt à la grecque

Particulièrement épais, c’est un yaourt nature très égoutté (technique traditionnelle) ou enrichi de crème. Gourmand, très savoureux, il est indispensable à la réalisation du tsatsiki et pour tous les plats d’Europe de l’Est, et tout simplement mélangé à des fines herbes, c’est un délicieux dip d’apéritif.
A froid, il peut se substituer à la crème fraîche épaisse.

Yaourt à boire

S’il existe nature, il est le plus souvent sucré et aromatisé, et fabriqué avec un yaourt brassé battu. Imaginé en 1974, il a permis aux adolescents de renouer avec le plaisir du lait, en dégustant le yaourt sans cuillère, à même la bouteille. Son dernier avatar ? Le « yaourt à verser », en brique de 950g, lancé tout récemment. Pratique pour les familles qui veulent associer céréales et yaourts au petit déjeuner.

Et vous, sous quelle forme préférez-vous le yaourt nature ?

> Découvrez comment les yaourts sont fabriqués sur notre site.

Crédits photos : Studio B / N. Carnet / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés