A la une

derniers articles
  • 19-09
    Après l’école : 3 idées de goûters sains, gourmands et faciles

    Jamais 3 sans 4 ! Pas question de faire l’impasse sur le 4e repas des enfants : le goûter. Mais comment se renouveler et être sûr que ce snack unique de  l’après-midi leur apporte plusieurs des nutriments dont ils ont besoin ? Voici 3 idées de “goûters après l’école”, à la fois sains, gourmands et rapides à préparer […]

  • 17-09
    Ma reconversion fromager : interview de Paul Zindy, fromager urbain

    Fromager urbain : c’est le nouveau métier de Paul Zindy, 32 ans, qui a relevé le challenge un peu fou d’ouvrir la Laiterie la Chapelle au cœur de Paris. Ce faisant, il entend proposer des fromages fabriqués sur place, à partir du lait de vaches franciliennes, mais aussi d’aller plus loin, en valorisant la transparence et […]

  • 31-08
    Au menu du pique-nique cet été

    En été, le pique-nique fait partie intégrante des plaisirs de vos balades au bord de l’eau comme de vos sorties plus sportives. Un repas convivial et nomade où tous les produits bruts (fromage, charcuterie, pain…) se taillent une place de choix sur la nappe à carreaux. Mais comment se renouveler ? Découvrez nos idées de […]

  • 06-08
    Revisitez le latté frappé pour rafraîchir votre été

    Avec sa mousse légère, son lait glacé et ses parfums à décliner à l’infini, le latté frappé séduit les amateurs de boissons gourmandes et les aficionados des breuvages rafraîchissants. Depuis votre transat, découvrez nos 3 recettes tendances et offrez un coup de fraîcheur à vos lattés de l’été. Le café latté frappé, une recette qui […]

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Les fromages d’abbaye aujourd’hui

Saviez-vous que certains fromages sont encore fabriqués dans des monastères ?

fromages-monastic-bando

L’histoire du fromage en France est intimement liée à celle des communautés monastiques. Mais saviez-vous que certains fromages sont encore, de nos jours, fabriqués par des moines dans des abbayes ? Zoom sur le label MONASTIC et ses fromages d’exception.

La marque MONASTIC, entre tradition et modernité

Logo de MONASTICEn 1989, des moines et moniales français décident de créer une association afin de valoriser leurs productions, parmi lesquelles figurent notamment des fromages artisanaux. Une démarche guidée par un indispensable pragmatisme économique : les communautés religieuses doivent subvenir à leurs besoins par leur travail. Une marque collective est donc déposée à l’Institut National de la Propriété Industrielle et l’association décide d’ouvrir des boutiques au sein des abbayes. Elle met également en place des outils pour aider les communautés à gérer leurs activités : logo officiel, site Internet, formations économiques et sociales pour ses membres…

Aujourd’hui, l’association MONASTIC rassemble plus de 200 communautés monastiques de tradition chrétienne (cisterciens, bénédictins, carmélites, clarisses, visitandines, dominicaines…), implantées principalement en France mais aussi dans d’autres pays européens. Pour porter le logo MONASTIC, les produits doivent avoir été confectionnés dans l’enceinte du monastère, sous la responsabilité des moines et des moniales. Ils se veulent d’une qualité irréprochable.

Les fromages français concernés

Treize abbayes françaises labellisées MONASTIC fabriquent encore des fromages d’exception, faisant vivre la tradition fromagère multi-séculaire des couvents. Les plus connus sont élaborés au sein de quatre d’entre elles :

  • Assiette de fromagesCîteaux (Côte-d’Or) : cette célèbre abbaye fondée en 1098, berceau de l’ordre cistercien, propose un fromage éponyme se présentant sous la forme d’une meule à pâte pressée non cuite. Très fruité, il est élaboré deux fois par semaine à partir du lait cru d’un troupeau de Montbéliardes de l’abbaye.
  • Tamié (Savoie) : dans ce monastère cistercien-trappiste, une trentaine de moines et de novices fabriquent le tamié, un fromage du même type que le cîteaux. Préparé avec du lait cru de vaches des troupeaux d’éleveurs de la vallée, il se distingue par une pâte très crémeuse et une croûte de couleur orangée se couvrant d’un léger duvet blanc en fin d’affinage.
  • Timadeuc (Morbihan) : au cœur de la Bretagne, les frères de Timadeuc s’adonnent à la prière, au chant grégorien et à la confection de la trappe de Timadeuc, fromage à pâte pressée non cuite fabriquée avec le lait des vaches de l’abbaye. Depuis quelques années, ils proposent également le timanoix, petite tomme affinée à la liqueur de noix selon une recette des moniales de l’abbaye d’Echourgnac.
  • Mont des Cats (Nord) : pour valoriser sa meule à pâte pressée non cuite, produite à raison de 220 tonnes par an, la communauté a rénové les locaux de la fromagerie. Ce fromage, que l’on appelle mont-des-cats ou trappe de Bailleul, offre une pâte tendre à la saveur douce et très lactée.

D’autres abbayes proposant des fromages bénéficient du logo MONASTIC : Belloc (Pyrénées-Atlantiques), Belval (Pas-de-Calais), Bonne-Espérance (Dordogne), Coudre (Mayenne), Donezan (Ariège), Pesquié (Ariège), Pierre-qui-Vire (Yonne), Prieuré Saint-Jean-Baptiste (Dordogne) et Randol (Puy-de-Dôme).

Envie de goûter aux fromages d’abbaye ?

Rendez-vous directement dans les abbayes (une bonne idée de détour sur les routes des vacances) ou les magasins régionaux. Certains fromages sont également vendus par correspondance ou par le biais de sites Web rattachés aux abbayes. Toutes les informations sont disponibles sur le site de MONASTIC.

> Crédit photos : MONASTIC / V. LHOMME / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés