Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 23-04
    Inventons lait 2018 : le grand retour des cocktails au lait

    Comme tous les deux ans, plusieurs étudiants ont lâché les rênes de leur créativité pour élaborer les meilleurs cocktails à base de lait et de crème.

  • 18-04
    L’appellation d’origine du Comté fête ses 60 ans !

    Avant d’être une AOP, le comté a été une AOC qui fête cette année ses 60 ans.

  • 16-04
    Ghee, le triomphe du beurre indien

    Il a le vent en poupe sur les réseaux sociaux : découvrez le ghee indien, beurre clarifié à l’incroyable polyvalence.

  • 13-04
    Lait à l’école : une initiation au bien manger pour les enfants et les adolescents

    Saviez-vous qu’un programme européen permet aux écoles, collèges et lycées de bénéficier de subventions pour éveiller les enfants et les adolescents au « bien manger » ?

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Les petits-déjeuners du monde : le Maroc

On en a l’eau à la bouche.

Baghrir

Après l’Angleterre, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, les États-Unis, la Chine et l’Afrique du Sud, cap vers le Sud de la Méditerranée : au Maroc, le petit-déjeuner est aussi gourmand que varié. Au menu : thé à la menthe, galettes poêlées ou feuilletées, crêpes spongieuses, beurre fondu, miel et… Vache Qui Rit !

Un petit-déjeuner riche en saveurs

Comme partout ailleurs, le petit-déjeuner marocain varie en fonction des familles et des régions : pains traditionnels dégustés encore chauds avec du beurre et du miel, de l’huile d’olive ou du « amlou » (pâte à tartiner à base d’amande, de miel et d’huile d’argan), œufs frits à la poêle, thé à la menthe brûlant ou café au lait, jus d’orange fraîchement pressé, riz au lait parfumé à l’eau de fleur d’oranger ou à la cannelle…

Des spécialités raffinées

Certains matins, la table s’agrémente aussi d’exquises spécialités à connaître absolument : les « baghrir », les « harcha » et les « msemmen ».

  • Les « baghrir » ou « beghrir » (crêpes aux mille trous)

Ces sortes de pancakes préparés avec une pâte à base de semoule fine, de farine et de levure de boulanger ne sont cuits que sur une face. Des dizaines de petits trous se forment alors en surface. Légers et fondants, les baghrir se servent chauds, traditionnellement nappés d’un mélange tant pour tant de beurre et de miel préalablement fondus ensemble. Grâce aux petits trous qui font l’effet d’une éponge, les baghrir se gorgent de goût et de douceur : une manière irrésistible de commencer la journée !

  • Les « harcha » (galettes poêlées)

Ces galettes légèrement sucrées, cuites à la poêle, se présentent essentiellement sous 2 formats : un grand disque coupé en parts ou des mini-galettes individuelles. Elles sont préparées avec de la semoule et de la levure de boulanger, mais aussi du beurre et du lait. Le résultat : une texture unique, très légèrement sablée, à la fois fondante et rugueuse en surface. On les déguste encore un peu chaudes, avec du beurre et du miel ou encore de la Vache Qui Rit : on trouve partout ce fromage français qui connaît au Maroc un incroyable succès, même dans les endroits les plus reculés.

  • Les « msemmen » (crêpes feuilletées)

Enfin, le petit-déjeuner constitue parfois l’occasion de déguster des msemmen. Ces carrés de pâte fins, souples et délicatement feuilletés sont confectionnés avec une pâte à base de semoule et/ou de farine, de sel et d’eau. Finement étalée, celle-ci est badigeonnée avec un mélange d’huile et de beurre fondu, repliée plusieurs fois de façon à former un feuilletage et cuite sur une plaque en fonte ou dans une poêle antiadhésive. Comme les baghrir et les harcha, les msemmen se dégustent généralement avec l’incontournable duo beurre-miel. À fondre de plaisir !

Plus d'articles

Mots clés