Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 19-01
    Climalait : la filière laitière anticipe le changement climatique

    Évaluer l’impact du changement climatique sur les fermes laitières, pour aider les éleveurs à s’y adapter : tels sont les objectifs de Climalait.

  • 17-01
    Que faire avec des restes de riz au lait ?

    4 idées gourmandes pour recycler le riz au lait de la veille.

  • 15-01
    L’astuce du mois : que faire avec des jaunes d’œuf ?

    6 idées pour recycler les jaunes d’œuf.

  • 11-01
    Fromage fondu, le retour : la croûte au fromage

    L’appellation est certes peu ragoûtante, mais sous ce nom extravagant se cache une spécialité montagnarde addictive à base de fromage fondu.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Les secrets du lassi à l’indienne

Il fait chaud ! Un moment idéal pour (re)découvrir le lassi, cette boisson traditionnelle indienne à base de produits laitiers. À la fois rafraîchissant, sain, rapide à préparer et bon marché, le lassi a tout bon.

Lassi

Doux et velouté, parfumé et acidulé, le lassi n’est rien d’autre que le yaourt à boire homemade des Indiens. Ses principales qualités ? Savoureux et désaltérant, il éteint le feu des épices… et de l’été !

Vous avez dit lassi ?

Le lassi est une boisson traditionnelle indienne à base de lait fermenté ou de yaourt – pour rappel, le yaourt est un lait fermenté… avec des ferments spécifiques. Originaire du Penjab, il est obtenu, dans sa version la plus simple, en battant du yaourt, de l’eau et des épices. Pour une boisson encore plus douce et aromatique, l’eau est remplacée par du lait.

Qu’il soit salé ou sucré, le lassi est servi très frais tout au long de la journée. Pendant les repas, il apaise la brûlure des piments de certains plats indiens. Le reste du temps, il rafraîchit le corps durant les périodes de fortes chaleurs : une agréable pause désaltérante et gourmande !

Lassi maison, mode d’emploi

1/ Yaourt, lait ou lait fermenté : les produits laitiers en priorité
À la base de tout lassi, il y a obligatoirement un ou plusieurs produits laitiers, incontournables dans la culture indienne pour leur richesse nutritionnelle et symbolique. En fonction de la texture et de la saveur recherchées, on choisit du yaourt en solo, du yaourt mélangé avec du lait ou encore du lait fermenté que l’on trouve au rayon frais du supermarché ou dans les épiceries biologiques (lait ribot, babeurre, labné, lben, kéfir…). Le résultat est plus ou moins fluide, frais et acidulé.

2/ Miam, un lassi sucré !
Dans sa version sucrée – la plus connue et la plus proche du smoothie –, le lassi est généralement additionné d’un fruit frais (mangue, pêche, fruits rouges…) et parfumé avec un aromate (graines de cardamome moulues ou écrasées au mortier, safran, quelques gouttes d’eau de rose…). Le plus célèbre ? Le lassi à la mangue, qui se déguste aussi bien en guise de dessert léger que pour un goûter équilibré.

Au niveau des proportions, on compte environ 3 pots de lait fermenté (ou 2 pots de yaourt + 1 pot de lait) + 1 pot de pulpe de fruit frais + 1 à 4 cuillères à soupe de sucre en poudre selon l’acidité du fruit + 1 aromate.

3/ Pour les becs salés
En mode salé, le lassi est parfumé avec un soupçon de sel, quelques feuilles de menthe ou de coriandre, un peu de gingembre frais et un filet de jus de citron vert. Il accompagne parfaitement un repas indien.

4/ Bzzzzzt ! Un coup de mixer pour conclure
Pour que la consistance soit parfaite, l’utilisation d’un blender ou d’un mixeur plongeant est fortement recommandée. Les ingrédients sont mixés jusqu’à ce que le mélange soit bien liquide et mousseux. Deux possibilités pour que le lassi soit à bonne température : le réfrigérer quelques heures ou ajouter quelques glaçons avant de mixer. Fraîcheur assurée !

Plus d'articles

Mots clés