A la une

derniers articles
  • 24-09
    Moon Milk, prélude lacté à une douce nuit

    Vous comptez les moutons et rien n’y fait ? Pour favoriser l’arrivée du sommeil, offrez-vous un instant détente en mode « mille-et-une nuits » : sirotez un Moon Milk – ou « Lait de lune ». Cette délicieuse boisson au lait et aux épices est populaire en Inde pour son effet apaisant en soirée…   Le Moon Milk : un breuvage […]

  • 19-09
    Après l’école : 3 idées de goûters sains, gourmands et faciles

    Jamais 3 sans 4 ! Pas question de faire l’impasse sur le 4e repas des enfants : le goûter. Mais comment se renouveler et être sûr que ce snack unique de  l’après-midi leur apporte plusieurs des nutriments dont ils ont besoin ? Voici 3 idées de “goûters après l’école”, à la fois sains, gourmands et rapides à préparer […]

  • 17-09
    Ma reconversion fromager : interview de Paul Zindy, fromager urbain

    Fromager urbain : c’est le nouveau métier de Paul Zindy, 32 ans, qui a relevé le challenge un peu fou d’ouvrir la Laiterie la Chapelle au cœur de Paris. Ce faisant, il entend proposer des fromages fabriqués sur place, à partir du lait de vaches franciliennes, mais aussi d’aller plus loin, en valorisant la transparence et […]

  • 31-08
    Au menu du pique-nique cet été

    En été, le pique-nique fait partie intégrante des plaisirs de vos balades au bord de l’eau comme de vos sorties plus sportives. Un repas convivial et nomade où tous les produits bruts (fromage, charcuterie, pain…) se taillent une place de choix sur la nappe à carreaux. Mais comment se renouveler ? Découvrez nos idées de […]

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

L’Union européenne interdit les dénominations laitières pour les produits alimentaires végétaux

Un arrêt majeur vient d’être rendu par la Cour de Justice de l’Union européenne. Il permet d’éviter toute confusion dans l’esprit des consommateurs.

Produits laitiers

Lait, crème, beurre, fromage, yoghourt… : pour que les consommateurs soient correctement informés et pour protéger les producteurs, ces dénominations sont réservés aux véritables produits laitiers, c’est-à-dire à des produits d’origine animale.

Le lait et les produits laitiers sont d’origine animale

La Cour de Justice de l’Union européenne vient de le confirmer : seuls les véritables produits laitiers peuvent afficher des dénominations laitières comme « lait », « crème », « beurre », « fromage », « yoghourt », « lactosérum » ou « chantilly ». Les produits purement végétaux ne peuvent donc pas être commercialisés avec de telles dénominations, même si celles-ci sont complétées par des mentions indiquant l’origine végétale.

Une question de vocabulaire

À l’origine de cette décision, une association allemande de lutte contre la concurrence déloyale se demandait si l’utilisation de dénominations laitières par une entreprise fabriquant des produits à base de soja, exclusivement végétariens et végétaliens, enfreignait la réglementation de l’Union Européenne. Celle-ci stipule en effet que « la dénomination ‘lait’ est réservée exclusivement au produit de la sécrétion mammaire normale, obtenu par une ou plusieurs traites ». Quant aux produits laitiers, comme le beurre, les yaourts, la crème ou la chantilly, il s’agit de produits « dérivés exclusivement du lait, étant entendu que des substances nécessaires pour leur fabrication peuvent être ajoutées, pourvu que ces substances ne soient pas utilisées en vue de remplacer, en tout ou partie, l’un quelconque des constituants du lait ». Pour trancher, l’association a saisi un tribunal allemand, qui s’est lui-même tourné vers la Cours de Justice de l’U.E. Celle-ci donné raison à l’association.

Et maintenant ?

Bien entendu, cela ne signifie pas que les produits transformés sur la base d’ingrédients végétaux vont cesser d’être fabriqués et commercialisés. Ils ne pourront plus, tout simplement, utiliser des dénominations laitières comme « lait de soja », « beurre végétal » ou « fromage vegan ». En France, d’ailleurs, de nombreux fabricants respectent déjà cette réglementation par souci de clarté. Les autres ont plusieurs mois pour se conformer à la loi. Il existe toutefois une liste d’exceptions, qui concernent des produits commercialisés de longue date et/ou des spécialités qui ne sont pas des imitations des produits laitiers, par exemple le lait de coco, la crème de riz, les liqueurs de fruits (crèmes de cassis, framboise, menthe…), la crème de marron, les beurres de cacao ou de cacahuète, le fromage de tête, les haricots beurre ou encore la crème glacée.

Mots clés