Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 17-11
    On veut des quenelles !

    Comme chaque année à l’approche de Noël, on a une grosse envie de cuisine traditionnelle, réconfortante et sans chichis. Place aux quenelles, stars de la cuisine lyonnaise.

  • 13-11
    Pâtes : 3 idées pour changer de l’emmental râpé

    Quand le temps presse, rien de tel qu’une assiette de pâtes au beurre et à l’emmental râpé pour régaler toute la famille. Et si on variait un peu la garniture ?

  • 10-11
    6 idées pour cuisiner le chou avec des produits laitiers

    Les produits laitiers ? Une véritable botte secrète pour que petits et grands ne rechignent plus jamais à manger des choux.

  • 08-11
    Les bonnes idées du petit-déjeuner nomade

    5 bonnes idées pour un petit-déjeuner nomade.

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

Mieux conserver les produits laitiers quand il fait chaud

L’été, la conservation des produits laitiers demande une vigilance accrue.

Conservation des produits laitiers en été

L’été, la conservation des produits laitiers demande une vigilance accrue !

Du magasin à la maison

Conserver les aliments, c’est préserver leurs propriétés gustatives et nutritives et surtout les garder sains. Or, le froid est l’une des grandes techniques de conservation car il permet de ralentir voire de stopper la prolifération des micro-organismes. Ce que l’on appelle la « chaîne du froid » a donc pour but de maintenir les aliments réfrigérés à une température basse, depuis la fabrication jusqu’à la vente, en passant par le stockage et le transport.

La réglementation française et européenne s’applique à tous les acteurs des filières alimentaires et offre de sérieuses garanties aux consommateurs. Mais les derniers acteurs de cette chaîne restent les consommateurs eux-mêmes : quand les températures avoisinent les 30 degrés, pas question de laisser traîner des yaourts dans un coffre surchauffé ! Pour le lait pasteurisé, les fromages frais et les desserts lactés, il ne faut pas dépasser les 4 °C ; pour les autres produits laitiers frais et le beurre, la limite est de 8 °C. Entre votre lieu de courses et votre domicile, veillez donc à utiliser des sacs isothermes pour le trajet et rangez les produits frais, dès votre arrivée, au réfrigérateur et au congélateur

Le réfrigérateur

Indispensable pour le  lait pasteurisé et les produits laitiers frais, il permet de ralentir la vitesse de développement des micro-organismes pour une conservation à court ou moyen terme des aliments périssables.

rangement-frigo-produitslaitiers

Pour bien organiser votre réfrigérateur :

  • Retirez les cartons d’emballages des aliments, par exemple des yaourts, avant de les ranger. Ils peuvent en effet être vecteurs de bactéries récoltées lors des manipulations.
  • Rangez le lait pasteurisé et le beurre dans la porte, les autres produits laitiers frais dans la partie la plus froide (0 à + 4°C). Les fromages en cours d’affinage peuvent être entreposés dans le bac à légumes.
  • Repérez et respectez les dates de consommation et de péremption indiquées sur les emballages : la DLC (Date Limite de Consommation), exprimée sur les produits réfrigérés par la mention « à consommer jusqu’au », indique que le produit ne doit pas être consommé une fois la date dépassée ; la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale), exprimée par la mention « à consommer de préférence avant », indique que le produit peut être consommé sans risque au-delà de cette date mais qu’il peut perdre une partie de ses qualités nutritionnelles et gustatives.
  • Tous les produits laitiers frais, une fois ouverts, doivent rester au réfrigérateur et être consommés dans les deux ou trois jours.

Au congélateur

La congélation permet une conservation des aliments à plus long terme que la réfrigération. Pour les produits laitiers, elle concerne bien sûr les crèmes glacées, mais vous pouvez aussi congeler :

  • le lait (6 mois dans son emballage d’origine) ;
  • le beurre (4 mois dans son emballage d’origine lui-même enfermé dans un sachet) ;
  • la crème fraîche entière (6 mois dans son emballage d’origine) ;
  • les fromages, surtout ceux à pâte dure qui supportent bien la congélation (6 mois dans une boîte ou un sachet, coupés en morceaux ou râpés).

La congélation altère plus ou moins leur texture, mais leur saveur reste inchangée. Utilisez-les donc de préférence en cuisine. Dans tous les cas, veillez à les faire dégeler au réfrigérateur (9 heures pour le lait, la crème et le beurre ; 8 heures pour le fromage) et surtout pas à température ambiante ! Enfin, souvenez-vous qu’il ne faut jamais recongeler un produit décongelé.

Crédit photo : M.STIVE / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés