A la une

derniers articles
  • 14-12
    Fromage et café, une expérience gustative inattendue

    Associer fromage et café : l’idée peut sembler saugrenue au départ. Nos traditions culinaires nous ont en effet habitués à des mariages plus attendus, tels que fromage et vins — voire à un timing fromage « puis » café. Mais l’expérience, initiée par Malongo, se révèle pourtant surprenante et d’une belle évidence ! Delphine Luisin, responsable qualité et « nez » […]

  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

Mieux manger quand on est fatigué

Quels sont les aliments à privilégier pour lutter contre la fatigue et faire le plein d’énergie ?

Jeune homme fatigué qui baille

Équilibrer son alimentation, bien dormir et avoir une activité physique : voilà comment résister à toute baisse de régime.

Ce que nous mangeons influence notre vitalité

Notre organisme est souvent mis à rude épreuve par nos modes de vies, le froid hivernal et le manque de lumière. Occasionnellement, on a aussi des coups de fatigue, par exemple après une insomnie ou un effort physique. Pour garder la forme, ayons comme premier réflexe d’adapter notre alimentation.

Veillons d’abord, dans la mesure du possible, à équilibrer nos repas. Cela signifie ne pas en sauter, et consommer des aliments permettant de couvrir nos besoins nutritionnels, issus de chaque groupe (fruits et légumes, produits laitiers, féculents…). On veille également à bien s’hydrater.

Au menu par exemple, un soir d’hiver : une soupe de pois cassés avec sa cuillère de crème, une petite omelette nature et, pour finir sur une touche sucrée, une salade de fruits, avec un yaourt ou du fromage blanc pour équilibrer les apports de la journée.

Pour affronter les coups de barre de la journée, on pense à des en-cas énergétiques. Si la journée s’annonce intense ou prévoit une activité physique, on emporte avec soi une barre de céréales, une banane, ou une portion de fromage, permettant de tenir jusqu’au repas. Pour les enfants, on varie les collations de la journée : un verre de lait aromatisé, du fromage blanc et quelques fruits secs, ou pour un plaisir ludique, une compote, un yaourt à boire, une brique de lait aromatisé…

Les atouts des produits laitiers

Lait, fromages, yaourts et autres laitages sont des alliés du tonus. Sources naturelles de calcium et de protéines, ils apportent aussi à l’organisme des vitamines (A, B, D principalement), des sels minéraux (phosphore, magnésium) et des oligo-éléments (iode, zinc) indispensables à son équilibre.

Certains de ces nutriments sont de véritables « anti-fatigue » :

  • Les vitamines du groupe B (B2, B9 et B12), que l’on trouve par exemple dans le lait et les fromages bleus ou à croûte fleurie, aident à la production d’énergie et au fonctionnement du système nerveux. Vitamines « anti-stress » par excellence, elles influencent favorablement le sommeil.
  • La vitamine D, aussi appelée la « vitamine du soleil », est reconnue pour son effet régulateur sur le système immunitaire et son rôle en faveur du renforcement musculaire. C’est pourquoi, en période hivernale et jusqu’au retour des beaux jours, il est conseillé d’en prendre en complément alimentaire (à voir avec son médecin).

Dans le lait et ses dérivés, on trouve aussi :

  • du magnésium, recommandé en cas de nervosité, troubles du sommeil et crampes ;
  • du zinc, nécessaire au renforcement des défenses immunitaires (on recommande aux fumeurs d’en consommer davantage) ;
  • du potassium, qui joue un rôle dans la pression artérielle et la contraction musculaire.

Avis aux sportifs pour terminer : le lait et les laitages sont des « boosters » d’énergie et facilitent la récupération physique après l’effort.

Source : Apports nutritionnels conseillés pour la population française, 3ème édition, éditions Tec &Doc.

Plus d'articles

Mots clés