filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

Voir toutes les actualités
Elevage et territoire, Les produits laitiers
-

N’oublions pas ceux qui font le lait

Montrez aux éleveurs laitiers que vous les soutenez !

N'oublions pas ceux qui font le lait

Entre difficultés économiques et besoin de reconnaissance, les éleveurs laitiers français sont en détresse. Avec la campagne « N’oublions pas ceux qui font le lait », l’interprofession laitière manifeste sa solidarité par une vaste campagne dans les médias, sur la page Facebook des produits laitiers et dans l’espace « France, terre de lait » du Salon de l’Agriculture. Et si vous la suiviez ?

N'oublions pas ceux qui font le lait

Comme le montrent leurs portraits, les éleveurs rendent de nombreux services à la société.

  • Les éleveurs laitiers sont au service du goût ! L’élevage laitier a pour objectif de produire des aliments sains et riches d’un point de vue nutritionnel, mais ces mets sont aussi savoureux, incroyablement variés et sources de plaisir quotidien. Que serait la gastronomie française sans lait, crème, beurre et fromage ?
  • Les éleveurs laitiers contribuent pleinement à notre qualité de vie. Qui n’a jamais été frappé par la beauté verdoyante des campagnes hexagonales ? Ces paysages ancestraux ont été façonnés, en harmonie avec la nature, grâce aux cultures, haies, bocages, estives, prairies, étables et autres murets. Leur entretien est assuré par le travail des éleveurs et l’infatigable pâturage des vaches, y compris dans des zones non accessibles par les machines agricoles. Les animaux préviennent aussi les incendies en zone sèche et les avalanches en montagne, où les troupeaux bichonnent sans le savoir… les pistes de ski !
  • Les éleveurs laitiers sont indispensables à la vitalité de l’ensemble du territoire. Acteurs centraux de la vie rurale, les éleveurs laitiers créent de nombreux emplois directs et indirects, permettent de maintenir dans les villages des services fondamentaux pour la population (Poste, école, médecin…), font vivre les fêtes traditionnelles des campagnes et attirent les touristes été comme hiver. Grâce à eux, il y a une vie hors les grandes villes.
  • Les éleveurs laitiers sont engagés dans la protection de l’environnement. Par sa nature même, l’élevage laitier protège et favorise la biodiversité, entretient la qualité des sols et celle de l’eau. S’il contribue à la production de gaz à effet de serre, il compense une grande partie de ses émissions par le stockage de carbone dans les prairies, haies et bosquets. Les éleveurs français sont également engagés dans des démarches de progrès pour assurer une agriculture toujours plus durable (ferme laitière bas carbone, méthanisation à la ferme…). Dans ce domaine plus que tout autre, gare aux idées reçues !
  • Les éleveurs laitiers apportent une attention constante au bien-être animal. Avec 56 vaches en moyenne par troupeau, les fermes laitières françaises sont des exploitations à taille humaine où le confort des vaches constitue une volonté et une nécessité. C’est pourquoi la majorité des éleveurs adhèrent à la Charte des bonnes pratiques d’élevage, qui va bien au-delà des obligations réglementaires.

Envie de leur montrer votre soutien ? Chez vous ou dans l’espace « France, terre de lait » du Salon de l’Agriculture, photographiez vos plus belles moustaches laitières. Venez ensuite partager vos photos sur la page Facebook des produits laitiers pour dire aux éleveurs que vous les soutenez !

Plus d'articles

Mots clés