Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 16-12
    Des distributeurs automatiques de… plateaux de fromages !

    Une envie de fromage à 22h ? Des amis qui débarquent pour une visite surprise, un apéro du dimanche soir à improviser ? La technologie vient à votre secours avec les distributeurs de fromages accessibles 7 jours sur 7. Installés en ville ou en zone rurale, ils rendent service aux clients comme aux producteurs. Décryptage de cette innovation gourmande […]

  • 14-12
    Fromage et café, une expérience gustative inattendue

    Associer fromage et café : l’idée peut sembler saugrenue au départ. Nos traditions culinaires nous ont en effet habitués à des mariages plus attendus, tels que fromage et vins — voire à un timing fromage « puis » café. Mais l’expérience, initiée par Malongo, se révèle pourtant surprenante et d’une belle évidence ! Delphine Luisin, responsable qualité et « nez » […]

  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

One pot pasta, mode d’emploi

Le plat de pâtes tout en un débarque en France, pour le plus grand bonheur des cuisiniers pressés !

Tagliatelles-aux-gambas

Envie d’un délicieux repas prêt en moins de 30 minutes ? On fonce sur le très tendance one pot pasta ou « pâtes magiques », nouveau plat préféré des étudiants et des parents débordés.

Le concept du one pot pasta

Avant que Martha Stewart ne popularise le one pot pasta outre-Atlantique, la préparation d’un plat de pâtes ressemblait à ça : préparer une sauce dans un faitout ; faire bouillir de l’eau salée dans un autre récipient ; faire cuire des pâtes ; les égoutter dans une passoire ; les mélanger avec la sauce.

Et voilà comment se déroule la confection d’un one pot pasta depuis que les foodies ont exporté l’idée : mettre tous les ingrédients en même temps dans une marmite, laisser cuire à feu moyen en mélangeant régulièrement, se régaler.

Bref, le one pot pasta, c’est une seule étape, une seule cuisson et un seul récipient à laver après le repas.

Que faut-il pour préparer un one pot pasta ?

  • Un récipient : une marmite, une sauteuse, une cocotte, un wok, tout dépend de son équipement et du nombre de bouches à nourrir. À éviter : les petits formats, car il faut pouvoir réunir plusieurs ingrédients et remuer facilement sans débordement.
  • Des pâtes : les petites pâtes (penne, fusilli, farfalle, macaronis…) tiennent mieux à la cuisson, mais tout est permis pourvu qu’il s’agisse de pâtes sèches – et crues bien entendu. C’est grâce à elles que la magie opère : avec l’amidon qui se libère dans le liquide de cuisson, la sauce devient crémeuse.
  • Du liquide : versé froid dans le récipient, il est composé d’une base d’eau ou de bouillon que l’on peut couper avec la sauce tomate, du vin ou du lait (souvenez-vous que l’authentique sauce bolognaise en contient un verre !). On pense aussi à la crème fraîche, qui accentue l’onctuosité de la sauce tout en apportant ses notes douces et acidulées.
  • Des ingrédients de garniture : légumes frais ou surgelés qui cuisent rapidement (oignon, ail, petits pois, brocolis, courgettes, tomates, poivrons, carottes, champignons, dés de courge…), morceaux de viande ou de volaille, lanières de poisson fumé… Place à la créativité ! Pour que le plat ne soit pas fade en l’absence de mijotage, on n’hésite pas à utiliser des ingrédients de caractère : fromages forts en goût (bleu, pâte dure très affinée…), anchois, olives, jambon cru, lardons, chorizo, épices et aromates… Pour un fondant incomparable, on ajoute incognito 2 ou 3 portions de fromage fondu.

Comment réussir son one pot pasta ?

  • Respecter les proportions : interdiction formelle de forcer sur le liquide sous peine de se retrouver avec une soupe ! Il doit tout juste affleurer les ingrédients. Si les pâtes ont tout absorbé mais qu’elles ne sont pas encore cuites, on ajoute du liquide petit à petit, mais attention, elles doivent rester fermes.
  • Remuer régulièrement : on mise sur la spatule et l’huile de coude pour éviter que les pâtes ne se collent entre elles ou au fond du plat.
  • Ne pas oublier les toppings : au moment du service, on propose du fromage râpé en sachet ou fraîchement passé à la moulinette (comté, beaufort, mimolette, cantal…), comme pour les pâtes traditionnelles.
  • Tricher de temps en temps : en réduisant, le liquide concentre les saveurs, mais on peut corser les arômes en faisant dorer les ingrédients de la garniture dans une noix de beurre, au fond du récipient, avant d’ajouter tous les autres ingrédients.

Besoin d’inspiration ?
Le hashtag #onepotpasta sur Instagram fourmille d’idées de recettes.
En librairie : Pasta magiques de Sabrina Fauda-Rôle (Marabout).

Découvrez nos recettes de cakes sucrés et salés

Plus d'articles

Mots clés