Les produits laitiers

Les produits laitiers

derniers articles
  • 06-08
    Revisitez le latté frappé pour rafraîchir votre été

    Avec sa mousse légère, son lait glacé et ses parfums à décliner à l’infini, le latté frappé séduit les amateurs de boissons gourmandes et les aficionados des breuvages rafraîchissants. Depuis votre transat, découvrez nos 3 recettes tendances et offrez un coup de fraîcheur à vos lattés de l’été. Le café latté frappé, une recette qui […]

  • 03-08
    Le fromage s’invite aussi dans votre apéritif estival

    Avec leur belle diversité de textures et de saveurs, les fromages s’accordent à vos moments de convivialité, en toute saison. Ainsi, quand il s’annonce en mise-en-bouche lors de vos apéritifs estivaux, le fromage se revisite en version grilled cheese au barbecue ou en sauce dip aux notes orientales. Et pour peu qu’un apéritif dinatoire se […]

  • 01-08
    Carte postale de vacances : et pourquoi pas un beurre ou un fromage fermier ?

    Cet été, jouez l’originalité : misez sur les produits laitiers pour vos cadeaux de vacances ! Ramenez un authentique fromage de montagne ou une motte de beurre fermier à votre voisin qui a nourri votre chat. Partagez votre expérience du terroir avec vos amis, autour d’une table où trônent des tommes et pavés au goût […]

  • 29-06
    Que faire avec de la ricotta ?

    Avec sa texture fondante et sa saveur douce, la ricotta se cuisine aussi bien crue que cuite, en mode salé comme sucré.

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Petite histoire des fromages d’abbaye

Les moines n’ont certes pas inventé le fromage, mais ils ont joué une place centrale dans sa diffusion.

concours-fromage-bando

Vous avez récemment découvert que certaines abbayes continuent, encore aujourd’hui, à fabriquer des fromages de renom. Mais saviez-vous que les moines avaient joué un grand rôle dans la diffusion du fromage en Europe ?

L'abondance, un fromage de tradition monastiqueQuand les moines renonçaient à la viande…

Au Moyen Âge, dans le sillage de la règle de Saint-Benoît établie au VIe siècle, le modèle alimentaire monastique était marqué par le renoncement à la consommation de viande. Considérée comme un aliment prestigieux et incomparablement savoureux, coupable de susciter intempérance et avidité, elle était remplacée par plusieurs mets de substitution : poisson, œufs et… produits laitiers. Ceux-ci furent admis par l’Église catholique pendant le carême à partir des XIVe-XVe siècles. Parmi eux, le fromage se taillait la part du lion. Ne qualifiait-on pas cet aliment riche en protéines de « viande des pauvres » ?

… et développaient la culture du fromage…

Les monastères devinrent d’importants centres de production et de perfectionnement des procédés de fabrication de plusieurs fromages paysans. C’est au sein de leurs terres et de leurs caves que se forgea la réputation de produits célèbres tels le munster, l’époisses ou l’abondance. Les moines jouèrent également un grand rôle dans leur diffusion hors du lieu de fabrication : les abbayes, situées sur les routes commerciales et de pèlerinages, faisaient office d’auberges-relais où les voyageurs pouvaient non seulement se sustenter, mais aussi se procurer de beaux morceaux de fromage à emporter dans leurs sacs.

… tout en améliorant son image !

Par ailleurs, les moines améliorèrent l’image du fromage. Depuis l’antiquité, celui-ci était en effet associé au monde paysan et rustique : les pauvres, qui ne pouvaient manger de la viande tous les jours, faisaient face au risque de la faim en misant sur des produits plus accessibles et susceptibles d’être gardés. En adoptant et en promouvant le fromage, les communautés monastiques, souvent liées aux milieux nobiliaires, contribuèrent à le diffuser au sein des élites. La civilisation du fromage était née !

> Notre article sur les fromages d’abbaye aujourd’hui.

> À lire : Entre la poire et le fromage, ou comment un proverbe peut raconter l’histoire, de Massimo Montanari, Agnès Viénot Editions, 2009.

Crédits photos : A.MURIOT / F.ZVARDON / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés