filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos idées originales pour des soirées raclettes inoubliables
Elevage et territoire, MILK PLANET
-

Portrait de vache : la prim’holstein

Noir et blanche, la plus célèbre des vaches laitières.

Vache au pré, race Prim'holstein

Tête de vache de race Prim'holsteinNoire tachée de blanc ou blanche tachée de noire, la prim’holstein, c’est la vache telle que tous les enfants la dessinent ! Zoom sur la première vache productrice de lait en France.

Originaire du Nord de l’Europe

La vache à robe « pie » (c’est-à-dire tachetée) viendrait du littoral de la Mer du Nord, entre la Frise (région des Pays-Bas, d’où son autre nom de « vache frisonne ») et le Danemark, où elle prospéra jusqu’au XIXème siècle. Surnommée « vache hollandaise », elle est déjà réputée pour sa rusticité et l’abondance de son lait, ce qui lui vaut de s’implanter avec succès en Amérique du Nord puis en France au début du XXème siècle.

C’est après la 2ème guerre mondiale et les améliorations successives par croisement et sélection des animaux que la race typiquement française est renommée « Française Frisonne Pie Noire  »  en 1952. Race mixte (permettant la production de lait et de viande), elle se spécialise en production laitière à partir de 1966, sous l’influence de taureaux canadiens de souche Holstein : elle devient enfin Prim’Holstein en 1990.

La spécialiste du lait

A elle seule, la Prim’Holstein représentait, en 2006, plus de 30% du cheptel national et plus de 60% des vaches laitières. C’est la première race laitière française, avec près de 80% de la collecte nationale, et son lait concourt à l’élaboration de nombreux produits laitiers. Si certaines vaches produisent jusqu’à 10 000 litres par an, la moyenne de cette super-laitière tourne autour de 8500 litres.

Mais elle est également la première race laitière au monde : le cheptel français de cette espèce se situe au deuxième rang mondial après les Etats-Unis.

Cette grande vache (1 m 45 au garrot pour environ 600 kg) n’a pas fini de nous faire aimer le lait !

> Découvrir d’autres  portraits de vache

> En savoir plus sur l’élevage et la production laitière

Crédit photo : C.HELSLY / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés