filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

Voir toutes les actualités
Elevage et territoire
-

Portrait de vache : la prim’holstein

Noir et blanche, la plus célèbre des vaches laitières.

Vache au pré, race Prim'holstein

Tête de vache de race Prim'holsteinNoire tachée de blanc ou blanche tachée de noire, la prim’holstein, c’est la vache telle que tous les enfants la dessinent ! Zoom sur la première vache productrice de lait en France.

Originaire du Nord de l’Europe

La vache à robe « pie » (c’est-à-dire tachetée) viendrait du littoral de la Mer du Nord, entre la Frise (région des Pays-Bas, d’où son autre nom de « vache frisonne ») et le Danemark, où elle prospéra jusqu’au XIXème siècle. Surnommée « vache hollandaise », elle est déjà réputée pour sa rusticité et l’abondance de son lait, ce qui lui vaut de s’implanter avec succès en Amérique du Nord puis en France au début du XXème siècle.

C’est après la 2ème guerre mondiale et les améliorations successives par croisement et sélection des animaux que la race typiquement française est renommée « Française Frisonne Pie Noire  »  en 1952. Race mixte (permettant la production de lait et de viande), elle se spécialise en production laitière à partir de 1966, sous l’influence de taureaux canadiens de souche Holstein : elle devient enfin Prim’Holstein en 1990.

La spécialiste du lait

A elle seule, la Prim’Holstein représentait, en 2006, plus de 30% du cheptel national et plus de 60% des vaches laitières. C’est la première race laitière française, avec près de 80% de la collecte nationale, et son lait concourt à l’élaboration de nombreux produits laitiers. Si certaines vaches produisent jusqu’à 10 000 litres par an, la moyenne de cette super-laitière tourne autour de 8500 litres.

Mais elle est également la première race laitière au monde : le cheptel français de cette espèce se situe au deuxième rang mondial après les Etats-Unis.

Cette grande vache (1 m 45 au garrot pour environ 600 kg) n’a pas fini de nous faire aimer le lait !

> Découvrir d’autres  portraits de vache

> En savoir plus sur l’élevage et la production laitière

Crédit photo : C.HELSLY / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés