Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 10-11
    Le tour de main de la semaine : nacrer !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Nacrer” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour nacrer du riz… …Vous faites revenir – sans coloration – du riz non lavé dans une matière grasse (par exemple, du beurre fondu ou de l’huile d’olive), […]

  • 09-11
    5 astuces pour équilibrer bons repas et petit budget

    Manger bien et sainement avec un petit budget relève parfois d’une équation difficile. Pour vous aider à optimiser vos courses sans rogner sur l’équilibre alimentaire de vos repas, les produits de base se conjuguent à une attitude anti-gaspi. Découvrez 5 astuces pour faire rimer recettes économiques et plaisir en cuisine !   1. Je valorise les […]

  • 03-11
    Le tour de main de la semaine : pommader !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Pommader” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour pommader du beurre… …Vous allez travailler votre beurre doux ou ½ sel de manière à obtenir une texture de “pommade”. Vous pouvez ajouter à cette préparation des […]

  • 02-11
    3 recettes pour renouer avec les légumes anciens

    Regretter l’été et ses légumes du soleil ? Quelle idée ! L’automne s’installe en cuisine avec son petit lot de recettes rares, mais réconfortantes aux légumes anciens souvent méconnus. Purée de panais–ricotta, poêlée de cardons sauce lait-citron et pâtissons farcis : actualisez vos menus d’automne avec ces légumes oubliés !   Légumes anciens : de la nouveauté en cuisine ? […]

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

Pour vous hydrater, pensez produits laitiers !

Riches en eau, riches en calcium et vitamines !

Jeune femme buvant un milkshake

À l’âge adulte, notre corps se compose à 65%… d’eau ! Sachant qu’un adulte dépense au moins 2 litres d’eau par jour, il faut reconstituer au quotidien ces pertes pour veiller au bon fonctionnement de l’organisme. S’il est recommandé de boire environ 1,5 l d’eau par jour, le reste des besoins hydriques doit être couvert par l’alimentation. Aux côtés des fruits et légumes, les produits laitiers en sont une très bonne source à laquelle on ne pense pas toujours sous cet angle.

Le lait, idéal pour s’hydrater… et se ressourcer

Le lait contient ainsi 87% d’eau : par exemple, un bol de 25 cl de lait demi-écrémé apporte environ 22,5 cl d’eau . Bien évidemment, il contient bien plus que de l’eau : des protéines, du calcium et des vitamines et autres minéraux. Il est donc particulièrement intéressant pour se réhydrater le matin, après la longue pause de la nuit où l’on n’a pas bu, et pour commencer sa journée avec un apport conséquent en calcium. Un autre moment important de réhydratation se présente dans le cadre d’activités  sportives : En effet, la pratique sportive contribue à la perte d’eau, et lors de la phase de récupération, il est primordial de bien récupérer, pour éviter les atteintes musculaires. Ainsi, l’eau du lait réhydrate, ses protéines (environ 3,2%) participent à la reconstruction musculaire, et ses glucides (5%) favorisent la synthèse du glycogène. Une boisson idéale après le sport !

Yaourt et fromage blanc, des desserts… hydratants

Un pot de 125 g de yaourt nature contient 100 g d’eau , soit un petit verre, et un pot de fromage blanc au lait entier un peu moins, soit 80 g. Des apports non négligeables qui cumulés à la fin de la journée permettent d’avoir rétabli sa balance hydrique.

Les fromages, plus qu’on ne croit

Quant aux fromages, leur teneur dépend de leur mode de fabrication. Plus ils sont égouttés, pressés, plus ils sont secs avec une teneur en eau de plus en plus faible. Un camembert par exemple contient environ 54 % d’eau alors qu’un emmental en contient seulement 38 % : plus ils sont frais, souples et coulants, plus ils seront riches en eau, contrairement à ce que l’on croit souvent ! Autrement dit : ouvrez l’œil et lisez bien les étiquettes .

Crème fraîche et beurre, eux aussi
63 g d’eau pour 100 g de crème épaisse , 16 g d’eau pour 100 g de beurre  : si on ne consomme pas ces produits pour leur richesse en eau, il convient de signaler qu’ils ne sont pas composés que de matières grasses, à la différence de l’huile végétale. Ce qui fait leur culinarité, la variété de leur usage… et allège au final la facture calorique !

Crédit photo : T.LACOSTE / QUALIPIGE / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés