Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

Alimentation et santé
-

Pourquoi inciter les jeunes à se dépenser ?

Faire du sport, c’est (encore) plus important quand on est ado.

Sport et adolescence

Il réchigne à aller jouer au foot ? Elle ne veut pas s’inscrire à la natation ? Quelques arguments pour leur donner envie de se bouger, parce que c’est agréable… et bon pour eux !

Bouger, le secret de la forme
Les bienfaits de l’activité physique pratiquée dès l’enfance se prolongent jusqu’à l’âge adulte : un enfant actif sera plutôt un adulte qui continuera à avoir une activité physique régulière. C’est un investissement pour l’avenir !
Les activités physiques et le sport sont structurants : ils stimulent les jeunes en croissance et participent au développement harmonieux du corps mais aussi de l’esprit.

C’est bon pour la santé :

  • Parce que c’est bon pour leur condition physique, qui se verra améliorée par la régularité et le maintien de toutes dépenses physiques quotidiennes et sportives hebdomadaires.
  •  Avec des centaines de muscles, de tendons et des dizaines d’articulations, le corps est fait pour bouger : le bouger régulièrement, c’est lui éviter de rouiller.
  • En équilibrant les besoins énergétiques entre les entrées (alimentation) et les sorties (activités physiques), c’est plus facile de maintenir son poids stable. Une excellente raison pour les adolescentes que le sujet préoccupe souvent.
  • L’activité physique agit sur la construction du squelette, avec une évolution majeure jusqu’au pic maximal du statut osseux atteint en fin de puberté.

C’est bon pour le moral
Comme dit l’adage : bon pour le corps, bon pour la tête ! L’activité physique est bénéfique physiquement, psychologiquement, intellectuellement mais aussi socialement. Etre en groupe, partager une passion avec d’autres, découvrir l’esprit d’équipe, autant de valeurs véhiculées par le sport.
A un âge où l’évolution de son corps peut être déstabilisante, faire du sport permet de rester en contact avec lui et de mieux l’apprivoiser.

Etre bien encadré
Attention cependant à ne pas faire certains sports à n’importe quel âges: la puberté est une  période de fragilité au niveau des tendons en particulier. Par exemple, la musculation doit être pratiquée avec grande prudence ! Médecins, professeurs d’EPS, kinésithérapeutes ou entraîneurs sportifs, experts en la matière, doivent être consultés afin de savoir quel est le sport le plus adapté en fonction de l’âge de l’adolescent.

Et l’alimentation dans tout ça ?
Les aliments apportent tous les nutriments nécessaires à l’équilibre alimentaire. C’est d’autant plus important lorsque votre ado se dépense : il faut veiller à la variété de ses repas. Les produits laitiers ont une place privilégiée du fait de leurs compositions. Sources de calcium (pour l’os), de protéines, de minéraux et vitamine et d’eau, ils sont essentiels pour l’hydratation et la réhydratation. De plus, le lait étant un bon aliment de récupération après une séance de sport efficace, il a toute sa place au sein de l’équilibre alimentaire.

En conclusion,  pour être en pleine forme, l’équilibre alimentaire doit être associé à l’activité physique : activité quotidienne, participation aux cours d’EPS scolaire, pratique d’un sport sur ses heures de loisir.

Crédits photo : Phovoir, Fancy.

Plus d'articles

Mots clés