Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos idées originales pour des soirées raclettes inoubliables
Alimentation et santé
-

Pourquoi les ados ont-ils particulièrement besoin de produits laitiers ?

ado-lait2

calcium-ados-2D’après l’enquête CCAF-Crédoc 2010, près de la moitié des adolescents consomment moins de 3 produits laitiers par jour. Alors que les recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS) sont, pour cette tranche d’âge, de 3 à 4 produits laitiers par jour. Conséquence de ce défaut de consommation : la couverture des besoins en micronutriments – en particulier le calcium – est loin d’être assurée chez de nombreux ados filles et garçons.

Le constat vient d’être fait à Montpellier, aux récentes Journées de l’Association française des diététiciens-nutritionnistes. Brigitte Coudray, diététicienne au CERIN, a présenté une analyse des données de l’enquête CCAF-Crédoc 2010, réalisée en 2009-2010 auprès de 629 garçons et filles âgés de 10 à 17 ans. Les consommations alimentaires des adolescents ont été relevées sur une période de 7 jours. A partir de ces consommations, on a pu calculer les divers apports en nutriments dont ils bénéficient. Et voir s’ils répondent aux besoins nutritionnels moyens de cette tranche d’âge.

En dessous de 3-4 produits laitiers par jour : un manque de calcium…
L’objectif de l’étude était de voir si, en suivant les recommandations du PNNS concernant les produits laitiers, les ados obtenaient une bonne couverture en micronutriments. La première observation est que ces recommandations sont loin d’être suivies : 48 % des adolescents n’atteignent pas le repère de consommation (3 à 4 produits laitiers par jour) préconisé par le PNNS. D’où une première conséquence : cette sous-consommation a un fort impact sur les apports en calcium. En effet, 97 % des filles – et 86 % des garçons – qui consomment moins de 3 produits laitiers par jour ne couvrent pas leurs besoins nutritionnels moyens en calcium.
La situation change radicalement s’ils observent la recommandation de 3-4 produits laitiers par jour. Les filles ne sont plus que 34 % à être en déficit par rapport à leurs besoins moyens en calcium, et les garçons ne sont plus que 23 %.

… et de plusieurs micronutriments
L’exemple du calcium est criant : on connaît son importance lors de la croissance et de la formation osseuses. Mais d’autres micronutriments manquent aussi à l’appel quand les apports de produits laitiers sont insuffisants. Chez tous les adolescents (filles et garçons), en-dessous d’une consommation de 3 produits laitiers par jour, les apports totaux en
calcium, mais aussi en magnésium, zinc et iode sont inférieurs aux besoins nutritionnels moyens.
Par contre, lorsque le repère des 3-4 produits laitiers quotidiens est atteint, les besoins moyens en calcium et en iode sont couverts chez les garçons. Et les besoins en calcium, iode et zinc sont couverts pour les filles.

Au total, les recommandations du PNNS sont validées par leurs résultats : se fixer comme objectif d’atteindre le repère des 3-4 produits laitiers par jour permet de répondre au besoin nutritionnel moyen en calcium chez les adolescents. Et d’améliorer de façon significative leurs apports en minéraux et oligoéléments, notamment en iode, magnésium et zinc. Les produits laitiers (ultra-frais laitiers, fromages et lait) sont la principale source de calcium dans l’alimentation quotidienne. Par leur richesse en micronutriments, ils participent largement à l’équilibre alimentaire des adolescents.

 

Crédit photo : T.LACOSTE / QUALIPIGE / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés