Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 19-01
    Climalait : la filière laitière anticipe le changement climatique

    Évaluer l’impact du changement climatique sur les fermes laitières, pour aider les éleveurs à s’y adapter : tels sont les objectifs de Climalait.

  • 17-01
    Que faire avec des restes de riz au lait ?

    4 idées gourmandes pour recycler le riz au lait de la veille.

  • 15-01
    L’astuce du mois : que faire avec des jaunes d’œuf ?

    6 idées pour recycler les jaunes d’œuf.

  • 11-01
    Fromage fondu, le retour : la croûte au fromage

    L’appellation est certes peu ragoûtante, mais sous ce nom extravagant se cache une spécialité montagnarde addictive à base de fromage fondu.

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé, Les produits laitiers
-

Que contient une portion de camembert ?

Deuxième fromage préféré des Français, le camembert fait partie de nos petits plaisirs quotidiens. Mais savez-vous vraiment ce qu’il vous apporte ?

camembertportion-Une

Deuxième fromage préféré des Français, le camembert fait partie de nos petits plaisirs quotidiens. Mais savez-vous vraiment ce qu’il vous apporte ?

que-contient-une-portion-de-camembert (1)

UNE BONNE PÂTE
Le camembert fait partie de la famille des fromages à pâte molle et croûte fleurie. Lors de sa fabrication, le caillé est égoutté, puis pulvérisé d’un champignon spécifique nommé penicillium candidum qui se développe au fur et à mesure de l’affinage (entre 4 et 12 semaines), donnant à la croûte sa couleur et sa texture caractéristiques. Lors de sa fabrication et comme pour toute fabrication fromagère, la teneur en certaines vitamines diminue. Mais dans le cas du camembert, ces pertes sont en partie compensées par la synthèse de ces mêmes vitamines par la microflore bactérienne et fongique développée par le penicillium candidum. Vive l’affinage !

COULANT…MAIS MOINS GRAS QU’ON NE CROIT
Contrairement aux idées reçues concernant le pourcentage de matière grasse de ce fromage, il n’est pas de 45% comme indiqué autrefois sur l’emballage mais bien de 23%…qu’il soit ferme et peu affiné ou affiné à cœur !

En effet, le nouvel étiquetage permet de mieux informer le consommateur sur la quantité de lipides car il est calculé sur la portion de l’aliment consommé en tant que tel. Auparavant, le calcul était en effet réalisé sur la partie sèche de l’aliment dépourvu de son hydratation (et donc non consommable en l’état).

Crémeux et onctueux grâce aux ferments et à sa teneur en eau, le camembert n’est donc pas plus gras qu’un autre fromage de la même famille. À la portion (environ 1/8ème de camembert), il ne comporte même que 8 g de lipides ! Qu’on l’aime accompagné de baguette à la fin d’un repas, en apéritif ou cuisiné avec des pommes comme en Normandie, pas de quoi s’en priver dans le cadre d’une alimentation équilibrée !

Plus d'articles

Mots clés