A la une

derniers articles
  • 17-01
    Que faire avec des restes de riz au lait ?

    4 idées gourmandes pour recycler le riz au lait de la veille.

  • 15-01
    L’astuce du mois : que faire avec des jaunes d’œuf ?

    6 idées pour recycler les jaunes d’œuf.

  • 11-01
    Fromage fondu, le retour : la croûte au fromage

    L’appellation est certes peu ragoûtante, mais sous ce nom extravagant se cache une spécialité montagnarde addictive à base de fromage fondu.

  • 06-01
    Une brève histoire du petit-déjeuner

    L’un des piliers du modèle alimentaire français est né au cours des siècles derniers, quand les produits tropicaux que sont le café, le thé et le chocolat furent associés au sucre et au lait.

Voir toutes les actualités
Alimentation et santé
-

Quels fromages pour les bébés ?

Quels sont les fromages à privilégier selon l’âge du bébé et sous quelle forme lui en proposer ?

Diversification bébé

Le fromage a une place privilégiée dans l’alimentation des Français, et il est naturel de l’intégrer dès la diversification alimentaire.

Des fromages pour tous les âges

  • Dès ses 4-5 mois, au moment de la diversification alimentaire, le bébé peut goûter des fromages doux, onctueux et fondants comme les fromages frais, les petits suisses ou la faisselle. Inutile d’y ajouter du sucre et des arômes, bébé doit apprendre à découvrir le goût des aliments natures.
  • Vers 8 mois, on varie les goûts et les textures : du râpé d’emmental bien fondu dans une purée, une lichette de crème de gruyère sur des pâtes ou dans une soupe, des morceaux de brousse… et pourquoi pas un peu de bleu à porter en bouche (très souvent, les bébés aiment les fromages de caractère !) ou un petit morceau de fromage à pâte molle (comme le camembert) facile à manger.
  • A partir d’1 an, les dents sont là ! On peut lui faire découvrir toutes les textures de fromage. Le tout-petit appréciera quelques lamelles fines de fromages à pâte pressée cuite, comme le comté ou l’abondance, qui ont des arômes fruités et gourmands. Ne pas hésiter non plus à continuer à titiller ses papilles avec des fromages forts en goût : un bon fromage à croûte lavée comme le munster ou le maroilles ne fait pas peur aux bébés. On pense également au goûter, qui peut être l’occasion de manger une tartine avec du fromage fondu, ou un petit fromage blanc pour remplacer le biberon.

Les fromages au lait cru aussi !

Ils ne présentent pas de contre-indication particulière pour les enfants en bonne santé, alors pas de restriction, bien au contraire : avec un plateau de fromages variés, on éduque le palais du bébé tout en favorisant la diversité alimentaire.

Une seule précaution concernant les quantités : il est important de suivre les recommandations du Programme National Nutrition Santé et de maintenir au moins 500 ml d’apport sous forme de lait liquide dès la diversification en plus des produits laitiers introduits quotidiennement.

Sources : Le guide nutrition de la naissance à trois ans du Programme National Nutrition Santé (PNNS).

Plus d'articles

Mots clés