A la une

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de biscuits gourmands
Alimentation et santé
-

Quels sont les produits laitiers qui offrent le plus de calcium au meilleur coût ?

Tous les produits laitiers apportent du calcium, mais certains plus que d’autres et à un meilleur coût.

calcium laitier

Le calcium est indispensable au fonctionnement de l’organisme, en particulier pour la santé du squelette et des os. C’est pourquoi les pouvoirs publics recommandent de consommer 3 produits laitiers par jour. Lesquels privilégier pour équilibrer à la fois son alimentation et son budget ?

Une étude récente a analysé le prix d’une portion de 120 mg de calcium, en tenant compte de l’apport calorique et des nutriments associés (sucre, sel, acides gras…). Cette analyse, qui concerne plus de 800 produits laitiers, porte sur les prix été relevés dans des supermarchés parisiens,

Et les gagnants sont… 

  • 1ère place : le lait
    A tout seigneur, tout honneur ! Qu’il soit entier, demi-écrémé ou écrémé, sa teneur en calcium reste à un niveau très élevé : environ 120 mg de calcium pour 100 ml. Il est d’autant plus intéressant qu’il se consomme facilement et à tout moment de la journée (pour le petit-déjeuner ou le goûter, à l’occasion d’une pause douceur au bureau, après une séance de sport…). C’est aussi un ingrédient indispensable pour une cuisine savoureuse, de la plus simple à la plus élaborée.
  • 2ème place : les fromages à pâte dure. 
    Pas besoin d’en manger beaucoup, une petite quantité de ces délicieux fromages affinés apporte une quantité importante de calcium. Emmental, comté, mimolette, tomme des Pyrénées, cantal… : autant d’ingrédients parfaits pour clôturer un déjeuner léger ou un dîner raffiné, se plonger dans les délices de la cuisine au fromage fondu, donner du style à un apéritif ou garnir un sandwich.
  • 3ème place : les yaourts (entiers ou écrémés) et autres laits fermentés.
    Peu onéreux, le yaourt est le produit laitier frais le plus riche en calcium. On le déguste souvent en tant que tel en fin de repas, mais il s’agit aussi d’un ingrédient idéal pour apporter de la fraîcheur et du moelleux en cuisine, de l’apéritif jusqu’au dessert. Les laits fermentés, élaborés avec d’autres ferments que ceux du yaourt, sont quant à eux des spécialités incontournables dans plusieurs régions du monde et mais aussi en Bretagne, fière de son fameux lait ribot.
  • 4ème place : les laitages sucrés et les laits aromatisés, ainsi que les fromages à pâte molle (camembert, brie, reblochon…) et à pâte persillée (bleu d’Auvergne, fourme d’Ambert,…).
    Enfin, des produits aussi différents qu’un yaourt aux fruits, un coulommiers ou une fourme de Montbrison ont un point commun – outre le fait d’être fabriqués avec du lait de vache ! : ils fournissent de belles quantités de calcium tout en étant bon marché. Entre becs sucrés et inconditionnels du fromage, il y en a vraiment pour tous les goûts !

Réf. : Drewnowski A et coll. Br J Nutr 2015;114(11): 1920-8.

Plus d'articles

Mots clés