Les produits laitiers

Les produits laitiers

derniers articles
  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

  • 26-11
    Collecte de lait : focus sur le métier de chauffeur ramasseur

    Sans lui, pas de collecte de lait ! Par tous les temps, par monts et par vaux, le chauffeur ramasseur laitier parcourt les routes au volant de son camion-citerne pour faire le tour des exploitations laitières. Un métier peu connu et qui compte aujourd’hui parmi les secteurs qui recrutent : intéressé ? On vous en dit plus sur […]

  • 24-11
    Le tour de main de la semaine : émulsionner !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Émulsionner” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour émulsionner… … vous allez procéder à une agitation vigoureuse afin de mélanger deux liquides qui, habituellement, ne sont pas miscibles. Pour y parvenir, vous utilisez un batteur, un blendeur, un […]

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Question (pas) bête : c’est quoi, ce liquide au fond de ma faisselle ?

Faut-il boire du petit-lait ?

faisselle-bandeau

Sur le dessus du yaourt, au fond du pot de faisselle, ou au-dessus du pot de fromage blanc, un liquide transparent comme de l’eau surnage. Beaucoup font berk en le voyant. Qu’est-ce que c’est ? Faut-il le consommer ?

Le petit lait
Dit aussi sérum ou lactosérum, le « petit lait » est le liquide qui reste après la coagulation du lait pour le transformer en produit laitier. Riche en protéines, calcium, vitamines B et acides aminés, on le retrouve prêt à consommer dans les produits laitiers frais (fromages blancs dont faisselle, yaourts, fromage frais à tartiner). Si vous n’avez pas envie de le boire tel quel –un dégoût fréquent-, pensez à le mélanger à votre laitage. De la sorte, la préparation sera plus fluide, et vous profiterez de tous ses bienfaits : ce serait bête de ne pas profiter d’un tel concentré de nutriments !

A utiliser plus fréquemment
En cuisine, le petit-lait peut remplacer avec avantage l’eau dans une préparation, notamment pour  préparer du pain, une pâte brisée, de la brioche…
D’autre part, si vous fabriquez vous-même du fromage blanc maison, ajouter un peu de petit-lait d’égouttage du fromage blanc contribuera à la fermeté de votre fromage blanc.
Enfin, le petit-lait est également produit en plus grande quantité lors de la fabrication des fromages. Il peut alors être utilisé pour la préparation d’autres fromages, comme la ricotta ou le brocciu. Mais il peut également servir à l’alimentation animale. Ainsi, les porcs qui servent à la fabrication de la saucisse de Morteau AOP sont nourris avec le petit-lait issu de la fabrication… du Comté : rien ne se perd !

Boire du petit-lait  ? En voilà donc une bonne idée !

Plus d'articles

Mots clés