Les produits laitiers

Les produits laitiers

derniers articles
  • 16-12
    Des distributeurs automatiques de… plateaux de fromages !

    Une envie de fromage à 22h ? Des amis qui débarquent pour une visite surprise, un apéro du dimanche soir à improviser ? La technologie vient à votre secours avec les distributeurs de fromages accessibles 7 jours sur 7. Installés en ville ou en zone rurale, ils rendent service aux clients comme aux producteurs. Décryptage de cette innovation gourmande […]

  • 14-12
    Fromage et café, une expérience gustative inattendue

    Associer fromage et café : l’idée peut sembler saugrenue au départ. Nos traditions culinaires nous ont en effet habitués à des mariages plus attendus, tels que fromage et vins — voire à un timing fromage « puis » café. Mais l’expérience, initiée par Malongo, se révèle pourtant surprenante et d’une belle évidence ! Delphine Luisin, responsable qualité et « nez » […]

  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Question pas bête : pourquoi existe-t-il différents emballages pour le beurre ?

Protéger, informer, se différencier : trois fonctions essentielles pour les consommateurs.

Emballage-beurre-B

BeurresLa cuisine au beurre revient sur le devant de la scène, et les Français sont les plus gros consommateurs mondiaux avec 7,4 kg par habitant en 2012. Pour s’y retrouver au supermarché, zoom sur les différents conditionnements de la plus gastronomique des matières grasses.

Des matériaux variés 

Trois grands types de matériaux sont utilisés pour emballer le beurre :

  • Le papier est le plus courant. Il enveloppe pavés, rouleaux, mottes ou portions individuelles de beurre, doux ou demi-sel, courant ou AOP. Il peut être en aluminium multicouche, papier paraffiné indéchirable ou papier sulfurisé antigraisse. Pratique et peu onéreux, il rappelle parfois les beurres traditionnels des fermes d’antan.
  • Le plastique est utilisé pour les barquettes thermoformées, avec un couvercle qui permet une meilleure protection. Il concerne essentiellement les beurres tartinables, allégés ou « santé ».
  • Le bois, beaucoup plus rare, est réservé à quelques beurres affichant leur positionnement haut-de-gamme. D’abord enveloppés dans du papier, ceux-ci sont ensuite déposés dans une corbeille en bois de peuplier qui donne une note artisanale.

Protéger et informer

Comme tous les emballages alimentaires, ces matériaux permettent la conservation, le stockage, la protection et le transport du beurre. En particulier, ils retardent son rancissement en le protégeant de l’air et de la lumière. Ils fournissent également des informations aux consommateurs, en particulier des éléments réglementaires et des précisions sur l’emploi : beurre doux ou demi-sel, valeur nutritionnelle, date limite de consommation (DLC), nom et coordonnées du responsable de la commercialisation, marque de salubrité, code barre, logos de recyclage, numéro de lot de fabrication…

Le-beurre-de-ma-fermeUn outil de différenciation

Dans un contexte concurrentiel, l’emballage est enfin un outil de marketing destiné à séduire les acheteurs par un packaging identitaire et facilement reconnaissable dans les rayons (couleurs, logos, spécificités, slogans…). Mais la communication est aussi de l’information, parfois cruciale pour certains produits particulièrement singuliers comme le beurre de ferme. « Pour nous, il s’agit surtout de se différencier du beurre industriel », explique ainsi Marie-Henriette Hemelsdael, qui s’occupe avec son mari de la Ferme des Anneaux à Avelin, dans le Nord. La production et la vente de beurre fermier sont en effet encore vivaces dans cette région phare de la production laitière française. Chez cette éleveuse comme dans d’autres fermes voisines, le beurre est fabriqué à partir du lait cru du troupeau de l’exploitation. Or, il n’est pas toujours facile de le reconnaître quand les fabricants industriels utilisent les codes et matériaux des produits fermiers. Pour bien marquer cette spécificité, la profession a donc créé, avec le CNIEL, un emballage spécifique portant la marque « Le beurre de ma ferme », rouge pour le beurre salé et bleu pour le beurre doux. Seules les coordonnées du producteur changent, permettant au consommateur de s’y retrouver. Une véritable garantie d’authenticité !

La Ferme des Anneaux
Production de lait et sa transformation en yaourt, crème, beurre et glaces.
Route de Pont-A-Marcq – 59710 Avelin
Vente directe ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30, le samedi de 8h à 12h.
http://www.lafermedesanneaux.com

Crédit photo : V. RIBAUT / Les Studios Associés / CNIEL.

Plus d'articles

Mots clés