filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos idées originales pour des soirées raclettes inoubliables
Elevage et territoire, MILK PLANET
-

Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

L1000362_r

Le panorama des métiers du lait évolue en permanence. De la production à la transformation en passant par le contrôle ou le conditionnement, il couvre aujourd’hui des activités très diverses et exercées à la ferme, en entreprise comme en laboratoire.

60 métiers de la filière laitière à découvrir au Salon de l’Agriculture

Avec sa thématique « Des femmes, des hommes, des talents », le Salon International de l’Agriculture 2019 porte un coup de projecteur sur ceux qui font l’agriculture.

En entreprise ou cave d’affinage, la diversité des métiers du laitEn France, ceux qui « font le lait » représentent 300 000 femmes et hommes exerçant près de 60 métiers différents accessibles du CAP au niveau Bac+8. Des activités très distinctes réalisées dans les fermes, les laiteries, les usines de transformation, les caves d’affinage, en laboratoire, sur la route ou encore dans des bureaux d’études.

Si les méthodes pour fabriquer les produits laitiers sont ancestrales, le lait – matière vivante et changeante – est à l’origine de nombreux défis technologiques.

Les métiers de l’industrie laitière, entre tradition et innovation

Les professionnels du lait sont unanimes : la recette des produits laitiers est restée simple, comme sa liste d’ingrédients (du lait, des ferments lactiques, voire de la présure pour les fromages). Le reste est affaire de physique (écrémage, homogénéisation), de maîtrise de la température (pasteurisation) et de biochimie (fermentation lactique). Le tout, sans ajouts d’additifs.

L’industrie laitière : des métiers entre tradition et innovationMais pour maîtriser ces méthodes traditionnelles et les hisser au rang des exigences actuelles en matière de qualité, traçabilité, sécurité alimentaire, standardisation, conservation, etc., l’innovation et la technique jouent un rôle majeur.

Ainsi, 120 millions d’analyses sont réalisées sur le lait chaque année !

 

Les métiers relevant des process industriels sont désormais nombreux dans la filière : conducteur de ligne de fabrication de yaourt, responsable de contrôle qualité, automaticien, technicien de laboratoire, assistant environnement, etc. sans oublier les assistants de gestion, responsables marketing ou commerciaux qui adaptent leurs savoir-faire aux métiers du lait.

Plongez dans le quotidien de Marie, Sébastien, Norbert, Frédéric et Jacques, acteurs de l’industrie laitière :

Suivez Bruno, Julie et Jean-Marc, dans leur quotidien d’éleveurs :  

 Une organisation du travail plus attractive

Au-delà des métiers, de nouveaux modes de travail font aussi évoluer la filière et la rendent plus attractive. La machine a allégé la pénibilité, augmenté les volumes de production tout en améliorant l’hygiène et la qualité des 1 500 produits laitiers différents qui font la renommée de la France.

Sur le plan de l’organisation, des éleveurs se regroupent sous forme sociétaire (GAEC, coopérative, etc.) et le salariat augmente dans les fermes. Ce qui ouvre la possibilité de prendre des vacances et de partager les responsabilités et les investissements du métier d’éleveur.

Des emplois en région et des opportunités

Enfin, travailler au service du lait, c’est aussi travailler en région. La filière couvre 80 % du territoire et 85 % des salariés vivent dans des communes de moins de 15 000 habitants. Le pays compte 750 sites de transformation et 58 000 fermes laitières dont 24 % sont gérées par des femmes, chefs d’exploitation. Une autre évolution là aussi.

De nouveaux visages, métiers, formations, mais aussi de nouvelles opportunités d’emplois ou de reconversions, à découvrir sur le stand des Produits Laitiers pendant le salon !

 

N’oublions pas une autre évolution, conséquente : celle du digital dans l’agriculture. Rendez-vous à l’espace Agriculture 4,0 du salon : un stand qui intéressera sans nul doute les éleveurs connectés de la filière laitière !

 

« France, Terre de lait », stand de la filière laitière et des produits laitiers, Hall 1, allée K, stand 058 — Paris, Parc des expositions, Porte de Versailles, jusqu’au dimanche 3 mars — 9h-19h.

A lire également

Plus d'articles

Mots clés