A la une

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de tartes gourmandes
Cuisine et Recettes
-

Tendance, le push cake !

Le guide du push cake ou « gâteau sucette ».

Push-cakes

Vous vous souvenez de la glace Pouss Pouss des années 1980 ? Le push cake (également appelé push pop, push up cake pop ou encore treat pop) reprend ce format, mais dans un poussoir transparent et en version gâteau maison. La clé de la réussite : équilibrer les textures et les saveurs, mais aussi rivaliser de créativité pour que le dessert soit aussi joli à voir que bon à manger.

Le gâteau qui se pousse

En gros, le push cake est un cupcake déstructuré et à étages. Il est composé de disques de gâteau alternant avec des couches de crème parfumée, et au sommet des toppings décoratifs. Le tout est déposé dans un cylindre de plastique transparent fiché sur un fond à bâtonnet, que l’on pousse au fur et à mesure de la dégustation.

Les ingrédients

Et pour les becs salés ? C’est possible ! Le gâteau est remplacé par des mini blinis, des disques de pain de mie grillés ou même du gâteau au yaourt salé. Pour la garniture, ce n’est pas le choix qui manque : crème épaisse, chantilly salée, fromage frais à tartiner citronné, lamelles de truite fumée, crème de thon, guacamole, crudités finement hachées, herbes aromatiques…

Au niveau du matériel, il faut bien sûr des moules transparents pour push cake (à dénicher en ligne ou dans les magasins spécialisés), des ustensiles pour pâtisser (bol, fouet, moule…) et éventuellement une poche à douille pour manier plus facilement la garniture crémeuse.

Le mode d’emploi du push cake

  • Préparer le gâteau de base et le laisser refroidir. Préparer la garniture crémeuse et la réfrigérer.
  • Couper le gâteau en tranches horizontales d’environ 1 cm avec un grand couteau.
  • Utiliser un moule à push cake pour découper des disques dans les tranches de gâteau.
  • Monter les push cakes en commençant par un disque de gâteau, puis en alternant avec l’ingrédient crémeux à l’aide d’une poche à douille. Ne pas oublier les ingrédients optionnels s’ils sont prévus dans la recette.
  • Terminer par une couche crémeuse et des décorations.
  • Déguster immédiatement ou conserver au frais.

L’idéal pour un goûter d’anniversaire ou un dessert bluffant à partager entre amis !

Plus d'articles

Mots clés