A la une

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de cakes salés et sucrés
Les produits laitiers
-

UHT, mais qu’est-ce que ça veut dire ?

Un procédé de conservation à découvrir en détail.

bandeau-laitUHT

Brique de lait UHT

Ce procédé de conservation du lait a révolutionné la production laitière. Mais savez-vous ce qui s’est passé entre la traite et votre bol quand vous ouvrez une brique de lait UHT ?

Upérisation à Haute Température

Eh oui ! L’acronyme UHT signifiait au départ « Upérisation à Haute Température », simplifié ensuite en «Ultra Haute Température ». C’est une technique de stérilisation bien particulière : le lait est porté instantanément à une température très élevée (entre 140 et 150°) pendant un temps très court (2 à 5 secondes seulement). La brièveté du traitement permet de préserver les qualités du lait tout en détruisant tous les micro-organismes offrant ainsi une longue conservation (environ 3 mois).

Brique et bouteille

Mis au point en Suisse en 1951, ce procédé n’a vraiment rencontré le succès qu’en 1962, quand il a été couplé avec une unité de conditionnement en carton mise au point par la société suédoise Tetrapak. En effet, le lait doit rester stérile : une fois refroidi, il est versé dans un contenant aseptique sans jamais rentrer en contact avec l’air. A cette époque, dans le cas d’un embouteillage en bouteilles de plastique, le lait est en revanche chauffé après embouteillage, avec la même efficacité. Cette technique à aujourd’hui disparu.

Des avantages indéniables

En effet, le lait UHT se conserve environ 3 mois à température ambiante, ce qui est d’une grande praticité. Une fois ouvert, il faut le conserver au réfrigérateur comme le lait pasteurisé, à 4°, et le consommer rapidement.

Le lait UHT représente 80% de la consommation de lait en France : un produit plébiscité en France, comme dans l’ensemble de l’Europe du Sud.

Plus d'articles

Mots clés