A la une

derniers articles
  • 10-11
    Le tour de main de la semaine : nacrer !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Nacrer” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour nacrer du riz… …Vous faites revenir – sans coloration – du riz non lavé dans une matière grasse (par exemple, du beurre fondu ou de l’huile d’olive), […]

  • 09-11
    5 astuces pour équilibrer bons repas et petit budget

    Manger bien et sainement avec un petit budget relève parfois d’une équation difficile. Pour vous aider à optimiser vos courses sans rogner sur l’équilibre alimentaire de vos repas, les produits de base se conjuguent à une attitude anti-gaspi. Découvrez 5 astuces pour faire rimer recettes économiques et plaisir en cuisine !   1. Je valorise les […]

  • 03-11
    Le tour de main de la semaine : pommader !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Pommader” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour pommader du beurre… …Vous allez travailler votre beurre doux ou ½ sel de manière à obtenir une texture de “pommade”. Vous pouvez ajouter à cette préparation des […]

  • 02-11
    3 recettes pour renouer avec les légumes anciens

    Regretter l’été et ses légumes du soleil ? Quelle idée ! L’automne s’installe en cuisine avec son petit lot de recettes rares, mais réconfortantes aux légumes anciens souvent méconnus. Purée de panais–ricotta, poêlée de cardons sauce lait-citron et pâtissons farcis : actualisez vos menus d’automne avec ces légumes oubliés !   Légumes anciens : de la nouveauté en cuisine ? […]

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Un repas tout fromage pour le réveillon du jour de l’an

Convivial, savoureux et polyvalent, le fromage a tout bon pour un repas de réveillon sans prise de tête.

Repas fromage

Après le repas de Noël en famille, le jour de l’an annonce le retour de la fête entre copains. Pas envie de passer des heures en cuisine puis à table ? Des planches au buffet fromager en passant par le service à l’assiette, le fromage se réinvente pour un repas festif mais sans chichis.

Idée n°1 : les planches de fromage

Cocorico d'Anne Kalicky et Anne de La ForestPremière solution pour un réveillon fromager réussi : le plateau de fromage old school, mais modernisé par une présentation en planches thématiques. Construit autour de l’équation gastronomique française idéale (fromage + charcuterie + pain + vin), le beau Cocorico d’Anne Kalicky et Anne de La Forest (Hachette cuisine) donne des idées de planches très réussies, à installer sur une table décorée : grande planche de vache (murol, munster au cumin, tomme de Savoie, mimolette, coulommiers et abondance) avec un chutney de fruits secs, de la baguette et un côte-du-Jura blanc ; planche de charcuteries bretonnes et fromages crémeux (brillat-savarin, andouille de Vire, andouille au lard, saucisses bretonnes cuites, bouille, chaource, andouille de Guéméné, brique du Forez) avec une sélection de poivres noirs concassés, un gros pain à la farine d’épeautre et du champagne ; planche de charcuteries fumées et fromages cendrés (aisy cendré, cervelas, brique de chèvre cendré, langue de bœuf froide alsacienne, olivet cendré, cendré de Champagne, saucisson cuit des Vosges, noix de jambon, saucisse mettwurst) avec des herbes fraîches ciselées, du pain blanc bâtard et du pinot noir d’Alsace… Pour le dessert, on partage un grand gâteau et on danse jusqu’au bout de la nuit… avant de terminer les restes des plateaux fromagers au petit matin !

Idée n° 2 : le service du fromage à l’assiette

Pour ceux qui tiennent au repas à table avant de rejoindre le dance floor, les fromages peuvent être servis à l’assiette, portionnés, dressés et accompagnés : succès garanti en imaginant 3 ou 4 assiettes successives, chacune représentant une famille de fromage. Le jeu consiste alors à proposer des accompagnement bien pensés : petites salades de saison (endives, chou rouge ou blanc, roquette…) en évitant le vinaigre pour ne pas altérer la dégustation du fromage, épices disposées dans des mini-coupelles (graines de carvi pour le munster, poivre blanc pour les fromages frais, baies roses concassées ou noix muscade pour le gruyère…), fruits frais coupés en morceaux (pomme avec les pâtes molles à croûte fleurie, ananas avec du vieux comté, litchi avec du munster…), fruits secs et séchés (cerneaux de noix et comté, dattes et fromages à pâte persillée, abricots séchés et chèvres…), confitures et chutneys (confiture de myrtille et beaufort, chutney de poire et bleu, gelée de coing et camembert…). On n’oublie pas de proposer des corbeilles de pains variés et plusieurs boissons pour que chacun y trouve son compte : vins bien sûr, mais aussi champagnes, vins doux et mutés, whiskies, cidres, bières, thés ou encore jus de fruits.

Idée n° 3 : les finger foods fromagers

Enfin, façon buffet de l’amitié, le fromage se décline en de multiples recettes à picorer avec les doigts au fil de la soirée : tartelettes, croquettes au fromage fondant, sablés salés, sucettes fromagères, feuilletés, bricks et samoussas, gougères, mini-sandwichs, verrines de soupes veloutées, tarte soleil, muffins, huîtres gratinées au bleu (à faire passer au four au dernier moment), yakitori, quesadillas à partager, crostinis chauds, macarons de champignons de Paris au fromage à l’ail et fines herbes, pop corns maison enrobés de beurre fondu et de fromage râpé… Pour la fraîcheur, on n’oublie pas un grand plateau de crudités (carottes, concombre, chou-fleur, céleri-branche, radis…) à tremper dans des sauces à base de fromage frais ou une cervelle de canut. Pour terminer avec une touche sucrée, on mise sur des desserts préparés à l’avance et placés sur le buffet au dernier moment : truffes au chocolat, verrines de panna cotta, petits sablés… Parfait pour se redonner régulièrement de l’énergie jusqu’au bout de la nuit !

Plus d'articles

Mots clés