Cuisine et Recettes

Cuisine et Recettes

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez notre sélection de recettes de crêpes
Cuisine et Recettes, OH MY MILK
-

Une mayonnaise légère, oui, c’est possible !

Les produits laitiers permettent de concocter de délicieuses mayonnaises allégées.

Mayonnaise légère

Envie de légèreté avec l’arrivée des beaux jours ? La mayonnaise s’allège sans s’affadir grâce au yaourt, au fromage blanc et au lait concentré non su­cré. Merci les produits laitiers !

Option n° 1 : la mayonnaise au yaourt

Pour assaisonner une salade de crudités, le yaourt a tout bon : mélangé avec de la mayonnaise en « tant pour tant » (un volume de yaourt pour un volume de mayonnaise), il allège la sauce tout en la fluidifiant et en lui donnant une subtile note acidulée. Le résultat est parfait dans un coleslaw (salade de chou blanc à l’américaine) pour accompagner hamburgers et grillades, en ajoutant un trait de vinaigre de cidre et une touche de su­cre afin d’équilibrer les saveurs.

Option n° 2 : le fromage blanc à la rescousse

Cette fois, le laitage sert à monter la mayonnaise elle-même. Pour garder la consistance soyeuse de la mayonnaise, un « noyau » de sauce est d’abord formé de manière classique, puis on ajoute du fromage blanc non allégé (ce qui ne veut pas dire qu’il n’est pas léger !), petit à petit comme avec l’huile, en mélangeant vivement afin d’émulsionner le tout.

Option n° 3 : du lait concentré non su­cré

Dans cette troisième version de mayonnaise allégée, l’émulsion huile + produit laitier permet encore de diminuer la quantité de matière grasse, mais elle présente un autre avantage pour les allergiques aux protéines de l’oeuf ou quand les placards sont (presque) vides : elle ne contient pas d’œuf. Le principe : mixer dans un blender ou un récipient haut avec un mixeur plongeant une petite boîte de lait concentré non su­cré réservé au frais, un demi-verre d’huile, du jus de citron ou du vinaigre, de la moutarde et du sel. Le mélange doit épaissir jusqu’à la consistance d’une mayonnaise.

Bonus : les boosteurs de saveurs

Ces mayonnaises laitières gagnent à être aromatisées à volonté : échalote ou ail hachés, zestes et jus d’agrumes (citron ou orange), ketchup, épices (curry, paprika, piment, safran…), herbes fraîches ciselées (ciboulette, persil, coriandre, basilic, estragon, cerfeuil…), câpres et cornichons finement hachés, etc.

Comme les mayonnaises traditionnelles, elles accompagnent des crudités, de l’avocat, des asperges, des crevettes, des viandes et poissons froids ou des terrines de poisson. Elles se glissent aussi dans des verrines onctueuses, enrichissent les sandwichs et assaisonnent idéalement les salades de pommes de terre. À vous de trouver votre mélange préféré !

New call-to-action

Plus d'articles

Mots clés