filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 15-10
    Mon plateau de fromages aux couleurs de l’automne

    À chaque saison, son assortiment… Tout comme dans les forêts, une fois l’automne venu, la tonalité orange est à l’honneur sur les plateaux de fromages. C’est le moment d’accueillir des produits à croûte lavée ou à pâte flamboyante qui viendront ajouter au plaisir des sens.   Certains fromages hissent la couleur sur leur croûte… Par […]

  • 13-10
    Le tour de main de la semaine : vanner !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire “Vanner” et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef !   Pour vanner une crème… …Vous vous munissez d’un fouet, d’une spatule ou d’une cuillère. Puis vous agitez votre crème ou votre sauce afin d’en homogénéiser la cuisson et de favoriser son refroidissement. Cette technique permet […]

  • 10-10
    Le skyr, le yaourt tendance venu d’Islande

    La dernière star des produits laitiers débarque directement du Grand Nord sur votre table. Ce yaourt, à la texture proche d’une préparation fromagère, est un véritable trésor gustatif et nutritionnel. Zoom sur le skyr, le yaourt venu d’Islande !   Le skyr, le yaourt historique des Vikings Ce produit mystérieux serait connu sur la terre des […]

  • 08-10
    Trois plats du monde avec les produits laitiers

    La cuisine du monde s’invite chez vous cette saison ! Découvrez trois suggestions de plats originaux à base de yaourt, de fromage et de lait. Des options parfaites pour pimenter vos menus et qui en plus, sont faciles à réaliser en famille…   Cap sur l’Inde avec un dhal de lentilles corail au yaourt À la fois […]

Voir toutes les actualités
Elevage et territoire, Les produits laitiers
-

Que veut dire pâturage ?

De la pâture au pâturage.

Vaches au pré

« Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France », répétait le célèbre duc de Sully à son ami et roi Henri IV. Une manière pour lui d’encourager le développement de l’agriculture, l’une des principales richesses de la France !

La pâture, aliment de base des vaches

La vache est un mammifère herbivore de la famille des ruminants (elle absorbe des végétaux, puis les fait remonter pour les mastiquer avant de les avaler définitivement). Or, l’herbe qu’elle mange, qui constitue la base de ration alimentaire, est appelée « pâture ». D’une manière générale, ce mot désigne la nourriture végétale du bétail.

Le pâturage, un lieu et un temps

Par extension, le pâturage désigne aussi le lieu où pousse la nourriture des animaux herbivores. Il peut s’agir :

  • de pâturages permanents : prairies naturelles, bois, landes… La traditionnelle transhumance consiste d’ailleurs à faire monter le bétail, durant l’été, vers les pâturages de montagne où l’herbe est de meilleure qualité que dans la plaine (cette période est appelée « estive ») ;
  • de pâturages agricoles, c’est-à-dire de prairies cultivées par les éleveurs pour fournir de l’herbe destinée à être consommée sur place par le bétail. Dans la mesure où l’herbe ne pousse pas toute l’année, elle est fauchée en été et séchée (foin) ou fermentée (ensilage) pour continuer à alimenter les vaches pendant les mois d’hiver. C’est pourquoi quand il fait trop sec en été, l’éleveur ne peut préparer ses réserves pour l’hiver.

Enfin, ce mot caractérise le laps de temps pendant lequel les troupeaux sont gardés dans un pâturage saisonnier. La « mise à l’herbe » correspond à la première sortie des vaches à la fin de l’hiver : elles adorent !

Modernité et pâturage font bon ménage

Le pâturage reste donc le mode d’alimentation le plus traditionnel des vaches. Pour autant, il n’est pas contradictoire avec les méthodes d’élevage moderne. Par exemple, il est parfaitement compatible avec l’utilisation d’un robot de traite, comme nous le racontait dernièrement l’éleveur François Patte : « Quand nous avons installé notre dernier robot, le bâtiment a été entièrement conçu autour du bien-être animal : les vaches dorment sur de la paille et elles sont libres de se promener à leur guise. Par exemple, du printemps à l’automne, le robot ouvre les portes de l’étable du matin au soir, afin que les bêtes puissent pâturer à l’extérieur. »  Une stratégie « gagnant-gagnant » !

Crédit photo : P. DUREUIL / CNIEL.

Plus d'articles

Mots clés