Les classiques de la cuisine

Ce soir, c’est repas crêpes !

Publié le 01.02.2011 , mis à jour le 23.05.2019

Pour changer des crêpes au sucre, garnissez-les ! Fromage et béchamel sont les bases des versions salées, tandis que chantilly et crèmes glacées réveillent délicieusement les crêpes sucrées.

Les crêpes de sarrasin : parfaites pour les garnitures salées

 

En Bretagne, les crêpes de sarrasin sont une institution. La pâte, à base de farine de sarrasin (ou blé noir), d’œuf, d’eau et de sel, donne des crêpes savoureuses, idéales pour un repas salé. On les cuit dans du beurre, d’un seul côté, avant de les garnir avec des produits régionaux, sans oublier une noix de beurre salé ou demi-sel au moment de la dégustation, tradition locale oblige.

 

La plus célèbre crêpe de blé noir est la « complète » au jambon, à l’œuf et au fromage. Autre garniture, moins typique mais tout aussi savoureuse : la  béchamel, agrémentée d’ingrédients au choix (fromage, champignons, jambon, épinards, fruits de mer…).

 

La galette garnie est ensuite roulée ou pliée, puis éventuellement gratinée au four.

 

Les crêpes de blé : par ici les bons desserts !

 

Autre préparation, autre utilisation : en Bretagne, on distingue les crêpes de sarrasin et les crêpes de froment, dit aussi blé tendre. C’est à ces dernières que l’on pense généralement au moment de la Chandeleur. À base de farine de blé blanche, de lait, d’œuf et de beurre fondu, elles peuvent également être garnies avec des ingrédients salés mais on les déguste plutôt sucrées.

 

Pour faire plaisir à tous, pensez à la crème chantilly, aux crèmes glacées, à la confiture de lait ou encore aux quartiers de pommes dorés dans du beurre. Variez les pliages : roulées, en pannequets ou en aumônières pour une présentation toujours chic !

 

Astuces pour réussir sa pâte à tous les coups

 

  • Laissez reposer la pâte pendant au moins une heure avant de la cuire pour éviter qu’elle soit élastique
  • Faites cuire vos crêpes dans une crêpière ou une poêle parfaitement antiadhésive et chaude, que vous graisserez régulièrement avec du papier absorbant imbibé de beurre fondu
  • Si vous n’avez pas de lait frais sous la main, remplacez-le par du lait concentré non sucré. Fondant garanti !
  • Pour une pâte sans grumeaux et des crêpes plus souples, remplacez le lait par du lait en poudre reconstitué

 

Pour accompagner ce repas, proposez du cidre ou du lait ribot comme en Bretagne. Succès assuré !

 

Crédit photos : Claude Herlédan / CNIEL

Tout savoir sur

Les classiques de la cuisine

Un bon cuisinier à besoin de bon matériel, d'une bonne recette… et d'ingrédients savoureux ! Dans cette rubrique, Oh my Milk met en avant les recettes traditionnelles et savoureuses faisant la part belle aux produits laitiers. Piochez vos prochaines inspirations culinaires, et préparez-vous à vous régaler.

Les classiques de la cuisine

La purée, un plat facile... et indémodable !

Les classiques de la cuisine

Dans la famille crêpe, je demande... la cajasse !

La pâtisserie

8 desserts à base de pâte à choux

Les classiques de la cuisine

Vol-au-vent et bouchées à la reine : gloire au feuilletage !

Les classiques de la cuisine

On veut des quenelles !

Les classiques de la cuisine

3 façons de préparer les gnocchis

Les classiques de la cuisine

Comment réussir le poulet rôti ?

Les classiques de la cuisine

Matefaim ou matafan : la recette joker de la rentrée

Les classiques de la cuisine

Et si on mangeait une croustade aux pommes comme dans le Sud-Ouest ?

Les classiques de la cuisine

Les ravioles du Dauphiné, on les aime à toutes les sauces !

Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

3 nuances de chocolat... chaud !

Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !