Oh la vache ! ?

Le conte du verre de lait de Noël !

Publié le 23.12.2019 , mis à jour le 10.01.2020

Moi c’est Père. Père Noël.

 

Ouais ouais, tu me connais c’est sûr, calme-toi. On m’a gentiment invité sur ce site interweb (je suis vieux) pour raconter une petite histoire. Alors, prends ton ordinateur portatif ou ton cellulaire et pose toi au coin du feu. Père Noël va te raconter l’histoire du verre de lait de Noël.

Tu le sais, j’adore le lait. Un gros verre de lait et des cookies, c’est la tradition et ça fait bien plaisir parce que se cailler le cul toute la nuit pour livrer vos tablettes et chaussettes, franchement ça mérite bien un petit truc, bande de charos. Bref, j’adore le lait.

 

Mais l’année dernière, en pleine tournée : le drame.

 

J’arrive dans un bel appartement pour faire ma tournée. Sur la table, pleins de petits gâteaux et un grand verre de lait, bien frais. Il semble parfaitement délicieux, je me saisis du verre et là, je vois un petit mot.

 

« Père Noël, cette année je voudrais pouvoir manger le meilleur fromage. »

 

C’est la plus belle demande qu’on m’ait jamais faite. Je ne vais pas dire que j’ai pleuré mais wesh, c’était pas loin. Ce bambin aura son fromage. Parole de Noël.

 

 

Dab de noël

 

Du coup, je reprends mon traineau en Y et je vais chez Jean Claude, meilleur fromager et meilleur ami de Mr Pote. Alkpote.

Alkapote ferme laitière

J’explique la situation à Jean-Claude, qui me dit qu’il a déjà donné son plus beau fromage à Alkpote. La situation devient critique. Je m’en vais donc chez Monsieur Pote.

 

Arrivé chez Mr Pote, je lui propose un échange. Le meilleur fromage du monde fait par Jean Claude contre la meilleure bûche de Noël au fromage faite par moi-même parce que crois moi entre deux mois de décembre j’ai le temps de regarder des tutos cuisine.

 

« L’empereur l’agriculteur, l’empereur le récolteur. J’ai moi-même accepté ce présent auprès de Jean-Claude mais ta proposition est honnête, Père Pute. J’accepte »

 

J’avais compris la passion du jeune Al pour les produits laitiers, et j’ai donc sorti de ma hotte l’arme ultime : la bûche au fromage légendaire.

Bûche de noël à la mimolette
Mi-bûche, mi-mollette

« Père, tu me ravis » me dit Monsieur Pote. « L’empereur est satisfait, l’empereur t’autorise à prendre son trésor laitier, mon goulu. »

 

J’ai ainsi pu remporter le meilleur fromage du monde. J’ai même été recouché Mr Pote.

 

Qui m’a aussi demandé de laisser un cadeau pour son ami Katerine, au pied du sapin pour le lendemain matin.

 

 

Me voilà reparti chez ce jeune enfant. Je lui dépose le meilleur fromage du monde réalisé par Jean Claude, je prends une gorgée de lait et je retourne au boulot.

 

Sais-tu ce que ce petit enfant est devenu, quelques années plus tard ? Est-il devenu à son tour le meilleur fromager du monde ? Hé bien … Non. Il est devenu expert-comptable à Maubeuge. La magie de Noël a ses limites quand même.

 

Allez, je repars travailler yo (c’est comme ça qu’on dit chez les jeunes ?). Bonnes fêtes à tous, profitez bien et soyez heureux.

 

Père Noël.