Les yaourts

Le yaourt en mode salé

Publié le 27.03.2017 , mis à jour le 22.05.2019

Non, le yaourt ne se mange pas qu’au dessert ! Sauces, marinades, trempettes, soupes froides, petits pains, cakes… : les meilleures idées du yaourt salé.

En France, nous avons surtout l’habitude de le déguster au dessert, mais le yaourt nature, qu’il soit simple, brassé ou à la grecque, est un ingrédient épatant pour la cuisine salée.

Sauces légères

Frais et peu gras, même quand il est entier, le yaourt remplace l’huile dans une vinaigrette pour une sauce light et gourmande. Fouetté avec un peu de vinaigre ou de jus de citron, aromatisé à volonté (ail, herbes, épices, un filet d’huile…), il apporte de la fraîcheur à une salade de lentilles, des falafels, des burritos, des courgettes panées ou même un burger, sans oublier le fameux « madzoun » arménien qui accompagne les raviolis à la viande ou les feuilles de vigne.

Apéritif express

Des amis qui débarquent à l’improviste ? Du yaourt nature, de la moutarde, du jus de citron, des herbes ciselées, des épices, et hop, voici une trempette légère pour des gressins et des légumes croquants. Mixé avec de la betterave, de l’avocat, du concombre ou des pimientos del piquillo (poivrons grillés en conserve), il se transforme en soupe froide à déguster dans des verrines.

Accompagnements gourmands

Le retour des beaux jours signe aussi celui du tzatziki ! Ce mélange de yaourt à la grecque, concombre, ail et aromates escorte un repas autour de grillades, des bricks à la viande hachée ou un sandwich façon kebab. Côté indien, la raïta se prépare sur le même principe mais avec des épices, en remplaçant éventuellement le concombre par un autre ingrédient (top avec des petits cubes d’ananas) : incontournable pour apaiser le feu d’un curry.

Marinades infaillibles

Difficile de choisir entre poulet tandoori et brochettes chich taouk, tant les deux préparations donnent à la volaille une texture moelleuse et une saveur exquise. La solution ? Prendre les deux ! Le yaourt utilisé en guise de marinade permet en effet d’éviter le dessèchement de la viande à la cuisson, tout en diffusant les arômes grâce à la légère présence de matière grasse (que l’on peut accentuer en ajoutant un peu d’huile).

Tendres petits pains

Pour des pains plats sans levée, le yaourt fait des merveilles simplement mélangé avec de la farine, de la levure chimique et une touche de sel : la pâte est étalée en disques que l’on cuit à la poêle ou sur un gril – un délice avec un peu de beurre fondu quand les pains sont encore chauds. Le yaourt est aussi le secret des naan indiens (avec ou sans Vache Qui Rit), cette fois confectionnés avec une pâte levée.

Cakes salés moelleux

Enfin, le yaourt nature apporte de la souplesse aux cakes, mais le plus simple reste encore de revisiter le mythique gâteau au yaourt… en version salée ! Ne nécessitant ni balance de cuisine, ni verre doseur, il se prête idéalement à la cuisine des vacances et aux ateliers popote avec les enfants. Un seul conseil : ne pas oublier le fromage râpé !

Tout savoir sur

Les yaourts

Cet aliment ancien, déjà consommé 8 siècles avant notre ère, est un lait fermenté riche en protéines et en probiotiques. Nature, ferme, velouté, grec, bulgare… Le yaourt est apprécié des petits comme des grands, et se glisse en cuisine dans les recettes salées et sucrées. Démonstration avec notre rubrique consacrée à ce produit laitier gourmand.

Cuisine du monde

Le skyr, le yaourt tendance venu d'Islande

Les yaourts

3 façons de faire du yaourt glacé maison

Les yaourts

Le yaourt, c'est toute une histoire !

Les yaourts

Tout sur la sauce au yaourt

Cuisine du monde

Le best of des boissons lactées à base de yaourt

Les yaourts

10 bonnes raisons de manger du yaourt

Créativité inspiration

Que faire avec un yaourt à boire ?

Créativité inspiration

Que faire avec des yaourts aromatisés ?

Les yaourts

Le boom des bars à yaourts

Les yaourts

Que faire avec du yaourt à la grecque ?

Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

3 nuances de chocolat... chaud !

Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !