Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 25-05
    Les meilleurs desserts pour la fête des mères

    Le top 5 des recettes sucrées pour dire à sa maman qu’on l’aime.

  • 23-05
    Pour ou contre la salade avec le fromage ?

    Un accord à manier avec discernement pour bien mettre en valeur le fromage.

  • 21-05
    Comment utiliser le beurre à chaud ?

    Vous aimez la cuisine au beurre ? Bonne nouvelle : vous n’avez aucune raison de vous en priver !

  • 18-05
    8 idées pour cuisiner le veau

    Au printemps, le veau, que le gastronome Grimod de La Reynière qualifiait de « caméléon de la cuisine », est au cœur de sa saison.

Voir toutes les actualités
Enfants rieurs
Enfants
Lire la suite

Enfants

Enfant buvant du lait
C’est pendant l’enfance que l’organisme se construit et que les habitudes alimentaires se constituent. Il s’agit donc d’une phase cruciale de notre vie.

L’aliment idéal pour un bébé venant de naître est le lait de sa mère : il contient tous les nutriments qui lui sont nécessaires. Ce lait évolue au cours du temps et s’adapte aux besoins du bébé. Pour les femmes qui n’allaitent pas ou qui arrêtent l’allaitement, des laits de vache spécifiquement formulés pour se rapprocher du lait maternel sont recommandés jusqu’à 1 an : ce sont les laits infantiles. Puis jusqu’à 3 ans, le « lait de croissance » prend le relais.

La directive de la Commission européenne de 2006 vise à éclaircir et surveiller la conformité des laits infantiles :

  • « Lait infantile de 1er âge » ou « lait de préparation pour nourrissons » de la naissance à 4-6 mois
  • « Lait infantile de 2eme âge » ou « lait de suite » de 4-6 à 12 mois. Ils sont fabriqués pour répondre aux besoins nutritionnels des bébés.
  • « Les laits de croissance » spécialement formulés pour les enfants en bas âge, de 1 à 3 ans. Ils sont supplémentés en vitamine D, fer et acides gras essentiels et sont préconisés pour éviter les carences.

Quand l’alimentation du bébé se diversifie, les laitages, d’abord les petits suisses, puis les fromages, peuvent être introduits dans les menus. Cependant un apport minimal de 500ml de lait par jour est à respecter.

Les enfants de 2 à 5 ans doivent consommer 20 à 25 g de fromage par jour, ceux de 6 à 11 ans, de 25 à 30 g.

Article recommandé :

Le petit-déjeuner, un moment clé pour l’équilibre de la journée