Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 15-03
    Fromage : les secrets d’un bon emballage

    Une étude récente révèle que 90% des consommateurs s’intéressent surtout à l’emballage apparent et ne sont que 8% à considérer les emballages extérieurs ET intérieurs. Or, en matière de fromage, les 2 ont leur importance !

  • 02-03
    Astuce du week-end : du yaourt pour adoucir une sauce piquante

    À l’instar des jus d’agrumes et du parmesan, le yaourt est un allié de choix pour adoucir une sauce piquante trop relevée. Quel type de yaourt choisir ? À quel moment l’incorporer ? Précisions sur cette astuce qui peut sauver bien des préparations !

  • 27-02
    Salon de l’Agriculture : découvrez les nouveaux métiers du lait

    À l’occasion du Salon de l’Agriculture 2019 qui se tient jusqu’au 3 mars, voici un tour d’horizon des professionnels qui « font le lait » !

  • 24-02
    Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

    Non, le lait en poudre ne vous sert pas uniquement lorsque vous faites vos yaourts maison de la semaine. Bien au contraire : il est l’ingrédient-clé de vos quiches et viandes grillées réussies !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos idées originales pour des soirées raclettes inoubliables
Sportif buvant du lait
Sportifs
Lire la suite

Sportifs

En-cas sportif
Une alimentation équilibrée est une association indispensable à la pratique de toute activité sportive. Cet équilibre permet d’optimiser les capacités physiques développées par les sportifs. Les produits laitiers ont à ce titre toute leur place, que ce soit en période de préparation, de compétition et de récupération.

Le calcium est donc un précieux allié de notre activité musculaire.

Il intervient dans la transmission nerveuse, et la contraction musculaire. Chez les sportifs, un apport de calcium insuffisant peut ainsi provoquer des crampes.

Il intervient également lors de la transformation du glycogène (sucre stocké dans notre foie) en glucose « 6-P », la forme de glucose utilisable par notre métabolisme.

Enfin, il permet l’activation d’une enzyme du cycle de Krebs qui intervient dans la majorité des activités musculaires de notre organisme.

Une étude* vient de montrer l’absence de lien entre consommation de produits laitiers avant une compétition et inconfort digestif. Raison de plus de ne pas les supprimer, au contraire les consommer permet de profiter de l’intérêt nutritionnel de ces derniers.

La phase de récupération est une période primordiale dans la compensation des pertes occasionnées par le sport (eau, minéraux, glucides, protéines et lipides) et des atteintes musculaires pouvant occasionner douleurs et diminution des performances. Il est donc nécessaire d’hydrater, et de reconstituer les stocks de glycogène notamment.

Grâce à leur teneur en eau (90%) et à la qualité de leurs nutriments (protéines pour les muscles, vitamines et minéraux dont le calcium), le lait et le yaourt nature sucré ou aromatisé constituent un excellent aliment/boisson de récupération (Ivy et al 2002). De plus cette collation prise immédiatement après l’exercice physique a montré son intérêt dans l’optimisation de la récupération.

L’activité physique régulière – 1 à 2 fois par semaine – favorise la fixation du calcium sur les os. Associer à la consommation de calcium laitier un mode de vie actif, permet donc d’optimiser la qualité et la solidité osseuse.

*Haakonssen E.C. et al. (2014) Dairy based pre-exercise meal does not affect gut comfort or time-trial preformance in femal cyclists, International Journal of Sport Nutrition and Exercise ; DOI : http://dx.doi.org/10.1123/ijsnem.2014-0069