Être parents

Allergie alimentaire : comment j’ai géré les repas à l’école ?

. © Oksana Kuzmina

Publié le 13.12.2019 , mis à jour le 12.12.2019

Un enfant qui a une allergie alimentaire est source d’angoisse pour les parents, notamment quand celui-ci doit déjeuner à la cantine. Si le projet d’accueil individualisé (PAI) permet de rassurer les familles, certains ont trouvé des astuces en plus pour que les repas se passent en toute sérénité.

Coopérer avec l’école

 

Maryse, maman d’Ela, 5 ans

 

“Je prépare ses repas”

L’allergie à l’arachide d’Ela est très contraignante. Son école privée ne pouvant pas gérer des déjeuners spécifiques pour elle, j’amène ses plateaux repas au quotidien. Ce n’est pas simple à gérer mais avec une bonne organisation, on a fini par y arriver. Ce qui me motive ? Elle me dit tous les jours qu’elle s’est régalée !

 

Charles, papa de Virgile, 3 ans

 

“Nous avons mis en place un PAI”

Virgile est allergique aux oeufs. Nous avons dû mettre en place un projet d’accueil individualisé (PAI) afin que l’école puisse adapter ses menus. Il s’agit d’un document signé par les parents, le médecin scolaire, le médecin traitant et le directeur de l’école qui précise le régime de l’enfant et la marche à suivre en cas d’urgence. C’est rassurant de savoir qu’il peut déjeuner à la cantine sans risque.

Les sensibiliser dès le plus jeune âge

 

David, papa de Gabriel, 4 ans

 

“Un pense-bête illustré”

Nous avons prévenu l’école que Gabriel était allergique à certains fruits comme le kiwi, la banane et l’avocat. Ils lui proposent donc des aliments de substitution mais il a toujours une feuille plastifiée avec les dessins des aliments qu’il ne doit pas consommer dessus au cas où. Depuis son plus jeune âge, nous lui avons appris à les reconnaître qu’ils soient entiers ou en morceaux.

 

Estelle, maman de Luna, 6 ans

 

“Identifier et prévenir”

Si Luna sait qu’elle ne doit pas manger de poisson car elle y est allergique, nous lui avons également appris à identifier les signes qui nécessitent de prévenir un adulte au cas où elle en aurait ingéré sans le savoir. Démangeaisons intenses, apparitions de plaques rouges… sa trousse de secours avec une copie du PAI se trouve dans le bureau de la directrice, mais notre fille connaît la marche à suivre.

 

Prune, maman de Juliette, 3 ans

 

“En faire un jeu”

Depuis qu’elle est née, Juliette est allergique aux protéines de lait de vache. On l’a responsabilisée dès son plus jeune âge en utilisant le jeu. On a créé des cartes à la manière des 7 familles avec les différentes catégories d’aliments, qui lui permettent de reconnaître ceux qu’elle ne doit pas consommer. Nous l’avons montré à la directrice qui l’a proposé à toutes les familles dont l’enfant est allergique et bénéficie d’un PAI. Ils ont adoré !

 

Bon à savoir :

Le projet d’accueil individualisé (PAI) concerne les enfants et adolescents atteints de troubles de la santé tels que :

  • pathologie chronique (asthme, par exemple),
  • allergies,
  • intolérance alimentaire.

C’est un document écrit qui permet de préciser les adaptations à apporter à la vie de l’enfant ou de l’adolescent en collectivité (crèche, école, collège, lycée, centre de loisirs). Il peut concerner le temps scolaire mais aussi périscolaire, et se nomme ainsi parfois PAIP (projet d’accueil individualisé périscolaire).

Tout savoir sur

Être parents

Être parents

Episode #11 : Boissons sucrées : Comment doser ?

Être parents

Episode #10 : la cuisine fait maison à tout prix ?

Être parents

Episode #9 : la cantine : la grande aventure des petits !

Astuce de parents

Être parents

Comment gérer les repas quand on n'a pas le temps de faire à dîner ?

Être parents

Episode #8 : la cuisine : se régaler en famille !

Être parents

Episode #7 : Maman, papa, on mange quoi ce soir ?

Astuce de parents

Être parents

Comment j’ai réussi à faire manger du fromage qui “pue” à mon enfant

Être parents

Episode #6 : Faut-il contrôler le poids de nos enfants ?

Être parents

Episode #5 : Transmettre les bons gestes à nos enfants !

Être parents

Episode #4 : La néophobie alimentaire, c’est grave ?

Petits budgets

Cuisiner malin : peser sans balance

Bien vieillir

Personnes âgées : des besoins alimentaires spécifiques

Être en forme avec les produits laitiers