La pâtisserie

Pop cakes, mode d’emploi

Publié le 18.05.2012 , mis à jour le 23.05.2019

Beaux et bons à la fois, ces petits gâteaux décorés qui se mangent au bout d’un bâton de sucette rencontrent un succès fou. On vous dit tout !

Le principe

 

Contraction des mots anglais cakes (gâteaux) et lollipops (sucettes), l’expression « pop cakes » désigne des gâteaux déstructurés et ludiques qui se présentent sous forme de sucettes. Inventés par Angie Dudley du blog américain Bakerella, ils se préparent en formant des boulettes à base d’un gâteau émietté et d’un liant (par exemple du fromage frais). Celles-ci sont piquées sur des bâtons de sucettes, trempées dans un glaçage puis décorées.

 

Les six étapes pour réussir les pop cakes

 

  1. Réduire un gâteau en miettes : quatre-quarts, gâteau au yaourt, cake sucré, gâteau marbré… le tout est d’utiliser un gâteau entièrement refroidi et à la texture relativement sèche. Celui-ci est passé au robot pour obtenir une sorte de chapelure grossière, en retirant éventuellement la croûte pour une couleur plus claire.
  2. Ajouter un liant : fromage frais à tartiner, fromage fondu au goût neutre, yaourt nature ou aromatisé, crème pâtissière, confiture, pâte à tartiner… c’est lui qui va permettre de façonner les miettes de gâteau ! La difficulté consiste à ajouter le liant petit à petit, en le mélangeant avec les doigts, jusqu’à ce que la texture soit souple mais se condense quand on presse un petit bout de pâte.
  3. Laisser reposer : la pâte ainsi formée est entreposée au frais pendant une heure.
  4. Rouler les boulettes : il suffit alors de former des boulettes de pâte bien compactes entre les mains, de les poser sur une plaque couverte de papier cuisson et de les réserver pendant une bonne heure au réfrigérateur (15 minutes au congélateur).
  5. Glacer et décorer : il existe des glaçages tout prêts ou du « candy melt » (galets de chocolat colorés et aromatisés), mais on peut parfaitement se contenter de chocolat à dessert additionné de beurre. Pour réussir à tous les coups : tremper les bâtons de sucettes dans le glaçage avant de les enfoncer aux deux-tiers dans les boulettes afin de « coller » ; tremper chaque sucette dans le glaçage puis la rouler délicatement sur le bord du récipient pour retirer l’excédent ; décorer les sucettes en les passant immédiatement dans des billes colorées (rayon pâtisserie du supermarché) versées dans une assiette, ou bien attendre que le glaçage ait refroidi pour un décor au stylo à pâtisserie ou à la pâte d’amande. Si le glaçage durcit, ne pas hésiter à le refaire chauffer pour qu’il soit bien liquide !
  6. Présenter : disposer des pop cakes dans des verres étroits façon bouquets, ou les piquer sur un bloc de mousse ou de polystyrène couvert de papier d’aluminium. Déguster dans les heures qui suivent ou conserver au frais pendant 3 jours au maximum.

 

De nombreuses idées sucrées et salées dans le livre Pop cakes de Stéphanie de Turkheim (éditions Tana).

 

Crédit photo :  ©Tana Editions/Stéphanie de Turchkeim – Sophie Mutterer

Tout savoir sur

La pâtisserie

La pâtisserie

7 idées de tartes aux fruits pour les beaux jours

La pâtisserie

4 idées pour utiliser la pâte à crumble

Les classiques de la cuisine

Dans la famille crêpe, je demande... la cajasse !

Créativité inspiration

L'astuce du mois : que faire avec des blancs d'œuf ?

La pâtisserie

8 desserts à base de pâte à choux

La pâtisserie

L'astuce du mois : que faire avec des jaunes d'œuf ?

La pâtisserie

La flaugnarde ou flognarde : un clafoutis pour l'hiver !

La pâtisserie

Et si on faisait un shortbread du millionnaire ?

Secret de chefs

L'astuce du mois : la pâte à tarte aux petits suisses

La pâtisserie

Le beurre noisette, secret des financiers

Astuce du week-end : du lait en poudre pour sublimer quiches et viandes grillées

3 nuances de chocolat... chaud !

Ma semaine de ski : 7 jours, 7 spécialités locales !