Alimentation et Santé

Alimentation et Santé

derniers articles
  • 18-12
    Vol-au-vent et bouchées à la reine : gloire au feuilletage !

    Deux spécialités feuilletées dans lesquelles le contenant est aussi bon que le contenu.

  • 15-12
    Nos meilleures idées pour le repas de Noël

    Plus qu’une dizaine de jours avant Noël : nos suggestions de menus pour le réveillon ou le déjeuner festif du 25 décembre.

  • 13-12
    L’astuce du mois : la pâte à tarte aux petits suisses

    Une pâte semi-feuilletée express et légère, ça vous tente ?

  • 11-12
    Le beurre noisette, secret des financiers

    Pour le goûter, l’heure du thé ou le café gourmand, on veut des petits financiers !

Voir toutes les actualités
Fille souriante
Caries dentaires
Lire la suite

Caries dentaires

La carie est une maladie infectieuse due à une bactérie présente normalement dans la cavité buccale qui va se développer de façon excessive.
Elle utilise pour proliférer les « sucres » apportés par les aliments. Les conséquences des caries peuvent être graves et aller jusqu’à la perte de dents. Elles peuvent aussi diminuer la qualité de vie, engendrer des difficultés à se nourrir et à dormir, et provoquer des douleurs. Les enfants (attention de ne pas laisser un bébé s’endormir avec un biberon), les femmes enceintes, les personnes âgées et les populations à faibles revenus sont particulièrement concernés.

Le calcium et le phosphore, constituants essentiels des dents, sont naturellement très présents dans le lait et les produits laitiers. A la différence du sucre ordinaire (le saccharose), du glucose, et du fructose, le lactose, qui est le sucre du lait, ne favorise pas la formation de la plaque dentaire. Sa fermentation est plus lente, et la production d’acides qui déminéralise l’émail est également moins importante qu’avec le fructose et le saccharose. De plus, le lait renferme d’autres composants susceptibles d’avoir un effet anti-carie : calcium, phosphore, protéines et lipides.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) reconnaît d’ailleurs le rôle du fromage dans la prévention des caries : il est conseillé de finir le repas par du fromage car il favorise la production de salive et protège de l’acidité. Il importe de ne pas multiplier les grignotages sucrés au cours de la journée pour éviter d’occasionner une acidité continue, et de se brosser les dents après chaque repas.

Les éléments principaux de la prévention repose sur (HAS, Haute Autorité de Santé, 2010):

  • Une hygiène bucco-dentaire stricte : se brosser les dents après chaque repas et après la consommation de produits sucrés (se rincer la bouche si le brossage n’est pas possible). Brosser les dents des enfants dès l’apparition des 1ères molaires temporaires, vers 12-18 mois.
  • Des contrôles dentaires réguliers : consulter régulièrement le dentiste (pour un bilan et un détartrage).
  • La prise de fluor (via l’alimentation, ou donné en supplément de la petite enfance à l’adolescence sur prescription, les dentifrices) qui améliore la résistance des dents à la carie.
  • Eviter les grignotages sucrés et diminuer sur la consommation d’aliments sucrés, pas de biberons nocturne en dehors de l’eau pure.
  • Boire régulièrement pendant la journée (de l’eau de préférence, pour augmenter le débit salivaire et lutter contre la sécheresse buccale).

Dans le cadre de cette prévention, l’équilibre alimentaire a un vrai rôle à jouer. La recommandation de consommation de 3 ou 4 produits laitiers par jour, à chaque repas est un atout majeur dans la prévention de la maladie carieuse.

Article recommandé : Plus de yaourts, moins de caries !