filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 20-06
    Fête de la musique : savez-vous chanter en yaourt ?

    Un tour de passe-passe lexico-musical que les Français marient volontiers à leur principale préoccupation : la nourriture.

  • 15-06
    Et si on faisait un crumble salé ?

    Le crumble est d’abord un dessert fruité et délicieusement sablé, mais avec des légumes, du poisson ou de la viande, la version salée a tout pour plaire.

  • 13-06
    C’est de saison : le concombre

    Vous dégustez généralement le concombre cru, mais saviez-vous qu’il se consomme aussi cuit, comme sa cousine la courgette ?

  • 11-06
    Question (pas) bête : pourquoi y a-t-il des plaques vertes sur le comté ?

    Un outil essentiel pour la traçabilité.

Voir toutes les actualités
Arrivée du lait à l'usine en camion réfrigéré
Le parcours du lait (la transformation laitière)
Lire la suite

Le parcours du lait (la transformation laitière)

De tous temps, les hommes ont cherché à conserver l’aliment riche et vivant qu’est le lait – le fromage en constitue l’exemple le plus savoureux ! Avant même que les scientifiques n’analysent finement sa composition, les populations ont en effet constaté de façon empirique que cet « or blanc » était à la fois nourrissant et bon pour leur santé.

Or, le lait contient de multiples micro-organismes qui peuvent se développer dès après la traite. Si certains sont utiles, d’autres sont nuisibles à la qualité et parfois pathogènes. C’est pourquoi la transformation du lait est soumise à une réglementation très stricte. Son objectif ? Permettre aux consommateurs de bénéficier de tous les bienfaits nutritionnels et gustatifs des produits laitiers, sans aucun risque pour leur santé.

De la traite des vaches à l’acheminement vers les points de vente, en passant par la collecte du lait cru par les laiteries et la transformation proprement dite, les acteurs de la filière laitière s’appuient ainsi sur des techniques efficaces et éprouvées.