filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 14-12
    Fromage et café, une expérience gustative inattendue

    Associer fromage et café : l’idée peut sembler saugrenue au départ. Nos traditions culinaires nous ont en effet habitués à des mariages plus attendus, tels que fromage et vins — voire à un timing fromage « puis » café. Mais l’expérience, initiée par Malongo, se révèle pourtant surprenante et d’une belle évidence ! Delphine Luisin, responsable qualité et « nez » […]

  • 10-12
    Wishlist de Noël : 5 idées de cadeau pour les fans de fromages

    Que ce soit côté cuisine, culture ou sorties, les occasions de (re)découvrir le fromage se multiplient, et se diversifient : parfait pour actualiser la liste de Noël d’un amateur de trésors lactés. Florilège de bonnes idées pour surprendre vos proches, curieux ou fins connaisseurs !         1. Le cadeau qui change et qui dure : la box à […]

  • 01-12
    Le tour de main de la semaine : clarifier !

    Découvrez quel geste précis se cache derrière le terme culinaire « Clarifier » et à vos tablier et toque pour le réaliser, chez vous, comme un chef.   Pour clarifier un beurre doux… …Vous le faites fondre  – idéalement au bain-marie pour éviter de brûler le beurre -, jusqu’à ce qu’il devienne liquide. À l’aide d’une écumoire, vous prélevez […]

  • 30-11
    S’initier à la caséologie, l’art de déguster le fromage

    Vous connaissiez l’œnologie ? Cap sur la caséologie… Derrière ce joli nom, se cache une tendance grandissante : celle de se former à la dégustation du fromage, cet autre pilier de la gastronomie française. Découvrez l’origine de ce savoir-faire, ses grands principes et surtout, les manières de vous y initier !   Petite histoire de la caséologie… […]

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes faciles et pas chères
Arrivée du lait à l'usine en camion réfrigéré
Le parcours du lait (la transformation laitière)
Lire la suite

Le parcours du lait (la transformation laitière)

De tous temps, les hommes ont cherché à conserver l’aliment riche et vivant qu’est le lait – le fromage en constitue l’exemple le plus savoureux ! Avant même que les scientifiques n’analysent finement sa composition, les populations ont en effet constaté de façon empirique que cet « or blanc » était à la fois nourrissant et bon pour leur santé.

Or, le lait contient de multiples micro-organismes qui peuvent se développer dès après la traite. Si certains sont utiles, d’autres sont nuisibles à la qualité et parfois pathogènes. C’est pourquoi la transformation du lait est soumise à une réglementation très stricte. Son objectif ? Permettre aux consommateurs de bénéficier de tous les bienfaits nutritionnels et gustatifs des produits laitiers, sans aucun risque pour leur santé.

De la traite des vaches à l’acheminement vers les points de vente, en passant par la collecte du lait cru par les laiteries et la transformation proprement dite, les acteurs de la filière laitière s’appuient ainsi sur des techniques efficaces et éprouvées.