Les produits laitiers

Les produits laitiers

derniers articles
  • 18-01
    Le pain perdu roulé, oh la bonne idée !

    Chaud, moelleux, croustillant, gourmand… : hmmm, on en veut !

  • 16-01
    Que manger quand on allaite ?

    De tout… ou presque.

  • 13-01
    Les bons accords entre vins blancs et fromages

    Des secs aux mutés, en passant par les moelleux et les liquoreux, nos meilleures idées de mariages entre vins blancs et fromages.

  • 11-01
    Question pas bête : qu’est-ce que le tank à lait ?

    Une cuve indispensable pour conserver le lait cru dans les fermes laitières.

Voir toutes les actualités
Les produits laitiers
-

Les 50 AOP laitières françaises en pleine campagne

Alors que débute une grande campagne sur les AOP laitières, retour sur quelques chiffres étonnants.

Campagne-AOP-B

Carte-AOPAlors que débute une grande campagne sur les AOP laitières, retour sur quelques chiffres étonnants.

Un voyage gourmand au cœur des AOP

En France, 45 fromages, 3 beurres et 2 crèmes bénéficient de la prestigieuse Appellation d’Origine Protégée (AOP). Or, à partir du mois d’octobre débute pour la première fois une campagne de promotion portée par le CNIEL, avec la participation des syndicats professionnels de 15 AOP. Prévue sur 2014-2016, décuplée par un co-financement de la Commission européenne, cette campagne d’envergure prévoit :

  • Un spot générique diffusé à la télévision du 13 octobre au 30 novembre.
  • Six spots diffusés sur le Web du 13 octobre jusqu’à fin décembre, chacun mettant en avant une AOP en particulier.

La campagne se prolongera en 2015 avec la diffusion alternée de 15 films à la télévision et sur le Web. Ceux-ci mettront plus particulièrement en avant les 15 AOP participantes : beurre Charentes Poitou, beurre et crème d’Isigny, brie de Meaux et brie de Melun, cantal, comté, chaource, morbier, ossau-iraty, reblochon, fromages de Normandie (livarot, neufchâtel, pont-l’évêque, camembert de Normandie).

Une campagne à retrouver sur le site www.fromages-aop.com, dans la presse et chez les crémiers fromagers, avec les objectifs suivants : sensibiliser les consommateurs aux valeurs portées par les AOP et leur apprendre à mieux les identifier à travers le logo AOP.

Le saviez-vous ? 

  • La première AOP pour un fromage a été obtenue par le roquefort… dès 1925 ! À cette époque, on se préoccupait déjà, en effet, de garantir aux consommateurs l’authenticité et l’origine des produits.
  • 195 contrôles ont lieu par an, en moyenne, pour chaque fromage, beurre et crème AOP : des inspections rigoureuses et régulières qui apportent un maximum de garanties aux consommateurs.
  • Près de 92 % des français consomment des fromages, beurres et crèmes AOP.
  • Les AOP laitières représentent 13 000 emplois en transformation et affinage, 45 000 emplois dans les exploitations laitières. Véritables moteurs économiques de régions rurales, les AOP laitières sont ainsi une source d’emplois non délocalisables et pérennes, sans compter que 50 % des aires géographiques AOP sont situées en zone agricole défavorisée au sein desquelles d’autres productions ne sont pas envisageables.
  • 1 532 000 brebis, 800 580 vaches et 583 000 chèvres arpentent les pâturages à travers toute la France pour produire les fromages AOP.
  • 337 étapes gourmandes sont ouvertes au public sur les routes des fromages AOP. Chaque année, 700 000 visiteurs suivent ces différents itinéraires et y emmènent leur famille pour leur transmettre cette précieuse culture gastronomique et leur faire découvrir l’origine des saveurs.

> Pour aller plus loin : 

Plus d'articles

Mots clés