A la une

derniers articles
  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

  • 07-01
    Pour changer de l’omelette, place à la frittata

    Des œufs, du lait, une garniture, et surtout beaucoup de fromage : voilà les secrets d’une frittata réalisée dans les règles de l’art.

  • 04-01
    Quand la mousse de lait s’invite en cuisine

    Infusée, sculptée ou déliée, la mousse de lait devient une alternative savoureuse et décorative aux sauces classiques. La preuve en quelques idées recettes !

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes de tartes gourmandes
Cuisine et Recettes
-

Gratinés, les gratins !

Pas d’idée pour le dîner ? A la fois croquant et fondant, pensez au gratin !

bandeau-gratin

Asperges gratinées

Les gratins maisons détiennent de nombreux avantages : faciles, rapides, économiques et inventifs, ils permettent de cuisiner à l’avance et de recycler les restes. Un ingrédient de base, une béchamel, de la crème ou du lait, un voile de fromage et c’est prêt !

Vous avez dit gratin ?

Autrefois, on appelait « gratin » ce qui restait accroché au fond des casseroles et que l’on raclait pour se régaler de cette concentration de sucs. Aujourd’hui, le mot désigne une préparation mœlleuse dont la surface, après passage au four ou au grill, forme une croûte dorée. Le gratin est passé du fond du plat à sa surface !

Une préparation mœlleuse…

Légumes, viandes, poissons, pâtes, céréales et même fruits : tout peut se transformer en gratin ! Certains aliments doivent être précuits pour rendre leur eau, par exemple les courgettes qui gagnent à être poêlées. Cette base est ensuite mélangée avec du lait, de la crème, du lait concentré non sucré ou une béchamel, pour lui éviter de se dessécher à la cuisson.

… protégée par une couche dorée

Pour faire gratiner le tout, on le couvre de fromage, éventuellement mélangé avec de la chapelure pour un résultat croustillant. Les fromages très humides (ricotta, fromage frais…) ne gratinent pas, contrairement aux fromages à pâte dure (emmental, comté, beaufort…). Vous trouvez que le fromage a tendance à brûler ? Ajoutez-le seulement 5 minutes avant la fin de la cuisson et faites-le dorer sous le grill.

Bon à savoir : l’authentique gratin dauphinois est préparé avec de la crème, du lait entier ou un mélange des deux, mais sans fromage. Dans ce cas, il devient gratin savoyard !

Gratin de fruits en sabayonBluffants : les gratins de fruits

Enfin, pour vos desserts, poêlez des fruits de saison dans un voile de sucre, disposez-les dans des plats individuels puis nappez-les de jaunes d’œufs fouettés avec du sucre puis mélangés à de la crème (pour 1 jaune d’œuf, comptez 5 à 10 g de sucre selon l’acidité des fruits et 1 belle cuillère à soupe de crème liquide ou épaisse). Décorez éventuellement avec des fruits secs puis passez sous le grill pendant quelques minutes pour dorer.

 

 

> Découvrez nos recettes gratinées sur le site du Cercle Culinaire

Crédit photos : Claude Herlédan / CNIEL

Plus d'articles

Mots clés