En famille

Témoignages : comment aborder la diversification menée par l’enfant ?

. ©Viktor Kochetkov

Publié le 18.11.2020 , mis à jour le 19.11.2020

L’heure de découvrir d’autres aliments que le lait a sonné et vous êtes tenté par la diversification menée par l’enfant (DME) ? 💪 Il s’agit d’une méthode qui consiste à proposer directement des morceaux à l’enfant, sans passer par l’étape des purées. Des parents nous racontent leurs expériences ! 😉

Jenny, maman de Rivka, 9 mois

« Notre fille a développé son autonomie. »

Rivka a débuté la diversification menée par l’enfant à 6 mois. Il a fallu beaucoup de patience car au début, elle mettait 20 minutes à « manger » une fleurette de chou-fleur ! 😅 Mais en quelques semaines, sa coordination main-bouche et sa motricité fine se sont développées et elle a réussi à attraper ce qu’il y avait dans son assiette. 👏 Depuis quelques jours, elle mange toute seule comme une grande avec une cuillère, elle n’a plus besoin de moi.

Doriane et Michel, parents de Yaël, 6 mois et Naomi, 2 ans

« J’adore la voir découvrir les saveurs et les textures. »

Ma première fille a eu une période vers 18 mois où elle ne voulait plus goûter à rien et ça a été très pénible. Juste avant de débuter la diversification de ma deuxième fille, je suis tombée sur un article dans un magazine parental sur la DME et j’ai décidé de tenter ! 😊 On vient juste de commencer mais je me dis qu’au moins, Yaël saura à quoi ressemble des bâtonnets de carotte et de panais et le goût qu’ils ont puisqu’ils ne sont pas mélangés à d’autres aliments ! J’adore sa tête quand elle découvre les textures et les saveurs. 😂 Il paraît que ça développe le goût et que les bébés qui la pratiquent ont moins de troubles alimentaires. Je croise les doigts ! 🤞

Bébé qui mange dans la casserole

Clémentine et Arthur, parents de Bianca, 9 mois

« Elle en met partout mais ce n’est pas grave ! »

On s’est lancé dans l’aventure de la DME car la crèche de Bianca la pratique et nous a donné les clefs pour que ça se passe bien. Elle aime utiliser ses mains et y va de bon cœur ! 😄 Alors oui, elle en met partout, mais on a investi dans un bon bavoir en plastique à manches longues et après un coup de balai et c’est vite oublié !

Anaïs et Benjamin, parents d’Anatole, 7 mois

« La DME soulage ses poussées dentaires. »

Cela faisait quelques semaines qu’Anatole refusait certaines tétées. On sentait que ses gencives le faisaient souffrir et qu’il avait envie de mastiquer. On a fait quelques recherches et on a découvert la DME. On a tout de suite vu que mâcher un aliment (surtout un fromage qu’il adore !) avec ses gencives le soulageait. 😍 Du coup, on a continué et vu les autres avantages de cette méthode : découverte des textures, autonomie, développement de la motricité fine… 😉

Jumelles à table

Laurène et Philippe, parents de Mathias et Basile, 1 an

« On avait peur de la fausse route. »

Quand on a des jumeaux, le maître mot, c’est l’organisation ! Et au moment de la diversification alimentaire, on voulait gagner du temps. 😄 Et c’est un avantage non négligeable de la DME, puisqu’il n’y a pas à couper et mixer. On appréhendait un peu car on se demandait s’ils n’allaient pas s’étouffer avec des morceaux alors qu’ils n’avaient pas encore de dents. Mais notre pédiatre nous a expliqué que les bébés avaient un réflexe de nausée qui fait qu’ils régurgitent si un trop gros morceau est passé dans la gorge. C’est parfois impressionnant mais tout se passe très bien. 👍

La DME : mode d'emploi

C’est une manière différente d’aborder la diversification alimentaire et ses classiques purées à la cuillère. On propose à l’enfant des aliments solides dès le départ (même s’ils n’ont pas de dents) et qu’il doit saisir par lui-même. Il faut juste que le morceau soit assez gros, de la taille du poing de l’enfant, et bien fondant afin qu’il puisse l’écraser avec sa langue sur son palais ou entre ses gencives.

La DME peut débuter à partir de 6 mois. Pour savoir si votre enfant est prêt, il faut qu’il puisse rester bien assis au moins 5 minutes tout seul et qu’il sache bouger la tête de haut en bas et de droite à gauche. 😊

 

Cette méthode n’est pas faite pour les parents stressés ! Il faut se montrer zen lorsque l’enfant utilise son réflexe de régurgitation si un morceau est coincé et ne jamais le laisser sans surveillance. La DME demande aussi de la patience, car dans les premiers temps, Bébé ne va pas vraiment se nourrir, il va juste explorer les textures et les goûts. Mais pas de panique pour les éventuelles carences car le lait, adapté à l’âge de l’enfant, compense largement les apports nécessaires lors de la première année de l’enfant. 😉

À lire sur Lait’quilibre

Témoignages : avons-nous changé nos habitudes suite au confinement ?

À lire sur Lait’quilibre

Confinement en famille : comment gérer la situation au quotidien ?

À lire sur Lait’quilibre

Diversification alimentaire de bébé : les nouvelles recommandations européennes

Tout savoir sur

En famille

A la tête d'une petite tribu ? Notre rubrique fourmille de bons plans et d'idées sorties en famille : visites pédagogiques d'une ferme, expositions thématiques... Et les jours de pluie, vous pouvez tester nos expériences amusantes à réaliser avec des produits laitiers.

Astuces de parents

En famille

Témoignages : avons-nous changé nos habitudes suite au confinement ?

Être parents

Test : Quel style de parent êtes vous à la rentrée ?

En famille

Pique-niques d’été : 5 astuces pour bien s’organiser

Astuce de parents

En famille

Comment gérer les repas quotidiens post-confinement

En famille

Gâteau au yaourt ou blinis faciles, à votre service

En famille

Géométrie sur un plateau !

Astuces de parents

En famille

Confinement en famille : comment gérer la situation au quotidien ?

En famille

Cuisiner et réviser ses maths en famille

Astuce de parents

Être parents

Comment faire manger de la soupe aux enfants ?

En famille

6 conseils pour bien se nourrir aux sports d’hiver

Être parents

Mission "dîners faciles, rapides et bons"

Alimentation des mamans

Grossesse : bien vivre sa prise de poids

Alimentation des enfants et adolescents

Les 1000 premiers jours de l'enfant, une période importante : Entretien