A la une

derniers articles
  • 05-12
    Les plats emblématiques des chefs français (2) : des années 1960 aux années 1980, la Nouvelle Cuisine

    La vocation laitière de la France se prolonge naturellement dans la cuisine de ses chefs. Pour ce florilège de plats « signature » faisant la part belle aux produits laitiers, nous nous sommes intéressés aux grands cuisiniers français depuis le début du XXe siècle. Attention, ça donne faim !

  • 02-12
    4 repas de Noël autour du monde

    Envie de changer des traditions françaises ? Inspirez-vous avec des menus festifs venus du monde entier.

  • 30-11
    Les livres à (s’)offrir à Noël

    Comme chaque année, retrouvez notre sélection de livres à déposer au pied du sapin de Noël.

  • 28-11
    Et si on faisait des spätzle ?

    Les pâtes fraîches aux œufs faciles et bon marché.

Voir toutes les actualités
Cuisine et Recettes
-

Les cupcakes : aussi bons que mignons !

Mode d’emploi des gâteaux qui se mangent d’abord avec les yeux.

Cupcakes

Revenus sur le devant de la scène au XXIe siècle après plusieurs décennies de désuétude, ces desserts d’origine anglo-saxonne ont conquis le cœur des gourmands du monde entier. Leur botte secrète ? La déco ! Mode d’emploi d’un gâteau qui se mange d’abord avec les yeux.

Un gâteau anglo-saxon

Cupcake aux États-Unis, fairy cake (gâteau des fées) au Royaume-Uni d’où est il originaire, le cupcake est un petit gâteau rond surmonté d’une décoration soignée, gaie et colorée. Très en vogue chez les ménagères anglo-saxonnes des années 1950 puis presque oublié, il connaît une nouvelle vague de popularité depuis le début des années 2000 grâce, notamment, à un passage dans la série culte Sex and the city. Son nom, qui signifie littéralement « gâteau tasse », viendrait à la fois du moule de cuisson en forme de tasse à thé et de l’unité de mesure de base des recettes anglo-saxonnes, le « cup » ou tasse. D’ailleurs, on l’appelle aussi « number cake » ou « 1234 cake », une astuce mnémotechnique pour retenir la recette traditionnelle de la pâte : 1 tasse de beurre, 2 tasses de sucre, 3 tasses de farine et 4 œufs, agrémentés de levure chimique ou de bicarbonate pour faire lever le tout.

Le gâteau, base du cupcake

En effet, la base du cupcake, c’est le petit gâteau qui sert de support à la déco. La recette « 1234 » fonctionne, mais n’importe quel gâteau peut faire l’affaire pourvu qu’il soit simple et aéré – des conditions sine qua non pour contrebalancer la richesse du glaçage et de la décoration ! Gâteau au yaourt, quatre-quarts, cake ou génoise : puisez dans vos basiques et parfumez votre pâte à gogo avec cacao, zestes d’agrumes, épices, fruits secs, eau de fleur d’oranger ou autres aromates. Répartissez ensuite la pâte dans des moules à muffins préalablement garnis de caissettes en papier à l’inépuisable potentiel décoratif, sans dépasser les trois-quarts des empreintes pour pour ne pas que la pâte déborde à la cuisson. Pour des cupcakes de taille standard (moules à 12 empreintes), enfournez à 180 °C (th. 6) pendant 15 à 20 minutes.

La décoration

Quelques minutes après la sortie du four, sortez les cupcakes des moules sans retirer les caissettes en papier, puis posez-les sur une grille. Une fois refroidis, place à la décoration ! Quintessence de l’art du cupcake, elle se réalise en deux temps :

1/ Le glaçage

  • Le glaçage au beurre : c’est le plus répandu aux États-Unis. Il se prépare avec du beurre et le double de son poids en sucre glace, ainsi qu’un peu de liquide (par exemple du colorant alimentaire) pour détendre la pâte. Riche et onctueux, il s’applique avec une poche à douille pour un résultat très rococo.
  • Le glaçage au fromage blanc : tout aussi crémeux que le premier, il s’avère toutefois beaucoup plus léger et apporte aux cupcakes une agréable touche de fraîcheur. Il se prépare avec du fromage frais à tartiner (cream cheese), du beurre, du sucre glace et du jus de citron.
  • La ganache : faite de chocolat, de crème fraîche et de beurre, c’est la préférée des choco’addict ! Pensez aussi au chocolat blanc, qui présente l’avantage de pouvoir être teinté.
  • Le glaçage blanc : facile à maîtriser et à colorer, ce mélange de sucre glace et de liquide s’applique avec une spatule à glacer ou un couteau à bout rond. Autre possibilité : le fondant, une préparation toute prête que l’on trouve dans les magasins de cuisine professionnelle et qui se chauffe quelques secondes au four à micro-ondes pour un magnifique effet miroir.
    Voir toutes nos recettes de glaçages.

2/ La customisation

Enfin, pour en mettre plein les mirettes, le glaçage se customise avec des ornements qui n’ont aucune limite sauf l’imagination : perles craquantes multicolores ou argentées, boules jaunes « mimosa », paillettes de sucre, petits bonbons, décors en pâte d’amande, feuilles de roses ou de violettes cristallisées, vermicelles colorés, noix de coco râpée, gel alimentaire en stylo, fruits frais de petite taille, fruits secs, graines… C’est le moment de déployer vos talents artistiques et d’appeler les enfants à la rescousse pour un joyeux atelier déco !

Où trouver du matériel pour de jolis cupcakes ?
Pour trouver de jolies caissettes en papier et des éléments de décoration variés, comme par exemple ceux de la marque Scrapcooking, rendez-vous dans des magasins spécialisés ou sur le Web (Féerie cake, Cuisine ludique.com, Cook Déco, My sweet boutique).

> A lire également :

Crédit photos : Estérelle Payany.

Plus d'articles

Mots clés