filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 06-08
    Revisitez le latté frappé pour rafraîchir votre été

    Avec sa mousse légère, son lait glacé et ses parfums à décliner à l’infini, le latté frappé séduit les amateurs de boissons gourmandes et les aficionados des breuvages rafraîchissants. Depuis votre transat, découvrez nos 3 recettes tendances et offrez un coup de fraîcheur à vos lattés de l’été. Le café latté frappé, une recette qui […]

  • 03-08
    Le fromage s’invite aussi dans votre apéritif estival

    Avec leur belle diversité de textures et de saveurs, les fromages s’accordent à vos moments de convivialité, en toute saison. Ainsi, quand il s’annonce en mise-en-bouche lors de vos apéritifs estivaux, le fromage se revisite en version grilled cheese au barbecue ou en sauce dip aux notes orientales. Et pour peu qu’un apéritif dinatoire se […]

  • 01-08
    Carte postale de vacances : et pourquoi pas un beurre ou un fromage fermier ?

    Cet été, jouez l’originalité : misez sur les produits laitiers pour vos cadeaux de vacances ! Ramenez un authentique fromage de montagne ou une motte de beurre fermier à votre voisin qui a nourri votre chat. Partagez votre expérience du terroir avec vos amis, autour d’une table où trônent des tommes et pavés au goût […]

  • 29-06
    Que faire avec de la ricotta ?

    Avec sa texture fondante et sa saveur douce, la ricotta se cuisine aussi bien crue que cuite, en mode salé comme sucré.

Voir toutes les actualités
Economie et société
-

Aux États-Unis, les fromages français ont du succès !

Les Américains aiment les fromages français, et ces derniers le leur rendent bien.

French Cheese Board

Les fromages français sont particulièrement appréciés aux États-Unis et leur potentiel de croissance reste important. C’est pourquoi un espace 100 % French cheese a été ouvert le mois dernier en plein cœur de New York, dans le quartier très branché de Nolita.

La bonne réputation des fromages français aux États-Unis

D’après les résultats d’une étude récente sur les leviers de croissance du fromage français à l’international*, le nombre de consommateurs de fromage est relativement élevé aux États-Unis, mais sa consommation reste occasionnelle et surtout associée au snacking. La principale caractéristique du fromage pour nos cousins transatlantiques ? Ils sont adaptés à une dégustation en sandwich, à consommer à tout moment.

Toutefois, les Américains se déclarent très amateurs de fromage et les produits français y véhiculent une image de prestige, de raffinement, de qualité et de goût. Les plus connus sont le brie, le camembert, le roquefort et les autres bleus. Ce n’est donc pas un hasard si, en dehors de l’Europe, ce sont les États-Unis qui importent le plus de fromages français avec 22 494 tonnes en 2015**.

French Cheese Board

Un concept store concept store 100 % French cheese à New York !

Pour développer la consommation de fromages français aux États-Unis, la filière laitière française travaille ainsi sur deux aspects : mieux faire connaître les produits et les associer à de nouvelles occasions de consommation en phase avec les habitudes locales. Parmi les actions mises en œuvre, l’une a fait parler d’elle ces dernières semaines : l’ouverture d’un concept store ouvert au public à Manhattan. Son objectif : offrir aux habitants de la Grosse Pomme une expérience plurielle autour des fromages français.

Conçu par le duo Ich&Kar, cet espace unique se compose d’une galerie d’art, d’une cuisine et d’une boutique. Cours de cuisine, conférences sur l’histoire des fromages, ateliers de découpe et de dégustation, séances d’œnologie pour découvrir les meilleurs accords entre vins et fromages, invitations de chefs, expositions artistiques… : entre design et pédagogie, il s’agit d’échanger, de partager et surtout de célébrer toute la richesse de la culture fromagère française. On n’a jamais eu autant envie d’aller à New York !

French Cheese Board
41 Spring street, New York, NY 1001
+1 212 302 3390
www.frenchcheeseboard.com

* Étude leviers de croissance Cniel / TNS Sofres.
** L’économie laitière en chiffres, édition 2016.

Plus d'articles

Mots clés