filiere-laitiere

La filière laitière

derniers articles
  • 16-01
    5 délices de la gastronomie, nés par accident !

    À l’instar des bêtises de Cambrai, certains accidents de cuisine – souvent insolites – sont devenus des symboles culinaires de nos terroirs. Et nombre d’entre eux ont pris naissance avec un peu de beurre ou de crème…

  • 14-01
    Bientôt une brique de lait 100% recyclable ?

    Une brique de lait 100 % recyclable : c’est l’objectif que s’est fixé l’association Alliance Carton Nature (ACN) qui réunit les principaux fabricants de briques alimentaires.

  • 11-01
    Appeler ses vaches : et si on changeait, en 2019 ?

    Pourquoi ne pas fêter l’arrivée de 2019 avec quelques infos ludiques et étonnantes ? Pour commencer, cette année sera celle du « P » : non seulement pour donner un petit nom à nos animaux domestiques, mais aussi aux animaux d’élevage comme nos amies les vaches laitières.

  • 09-01
    Redécouvrir le fondant d’une cuisson au lait

    Qui a dit que le lait n’avait pas sa place dans les préparations salées, comme les plats de viande, poisson et légumes anciens ? Le cochon de lait au lait ultra tendre est accessible à tous les cuisiniers.

Voir toutes les actualités
Découvrez nos recettes faciles et pas chères
Elevage et territoire, Les produits laitiers
-

Les enfants, les vaches et le lait : des questions… et des réponses !

Une enquête sociologique s’est penchée sur les questionnements et représentations des enfants à propos du lait et des produits laitiers.

Vache

Quand des universitaires se penchent sur la vision qu’ont les enfants des produits laitiers, de la ferme et de l’alimentation cela donne une enquête riche de conclusions et un joli livre à la clé !

Papa, c’est quoi cette bouteille de lait ?

Louis Mathiot, sociologue, et Danielle Rapoport, psychosociologue, tous deux spécialistes de l’enfance et des comportements alimentaires, ont interrogé des enfants entre 4 et 10 ans à Paris et en province, sous forme d’entretiens collectifs, en partenariat avec l’Observatoire Cniel des Habitudes Alimentaires (OCHA). Leur objectif : mieux cerner les questions que se posent les plus jeunes, comprendre où leur curiosité les mène et évaluer leurs connaissances autour de la ferme, de la vache et des laitages. « Leurs interrogations et points d’intérêt se sont avérés très variés, raconte Louis Mathiot, avec une attention particulière pour la ferme et les vaches : comment se nourrissent-elles ? Pourquoi ont-elles l’air de mâcher du chewing-gum quand elles ruminent ? Comment réussissent-elles à fabriquer du lait en broutant de l’herbe ? Pourquoi tous les animaux ne produisent-ils pas de lait ? »

Une vache à ParisL’enquête a également révélé une surprise : contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce sont les enfants les plus jeunes, marqués par une vision artisanale des produits laitiers, qui ont la connaissance la plus juste de la réalité de la filière laitière. Louis Mathiot l’explique en partie par le calendrier programmes scolaires : « Au CP et au CE1, les enfants apprennent les familles d’aliments, mais d’autres représentations prennent ensuite le relais. Certains pensent par exemple que le beurre est fabriqué en ajoutant au lait une autre matière grasse végétale ou animale, ou que le lait de la ferme subit de nombreuses manipulations pour être transformé. »

Maman, c’est quoi une ferme ?

Écrit par Caroline Jouno et illustré par Jérôme Cloup, Une vache à Paris (éditions Un K’Noé dans les Cloups) s’appuie exclusivement sur des questions, histoires ou expressions sorties de la bouche des enfants pendant l’étude, de la plus pratique à la plus poétique. « Il s’agit certes de répondre à leurs interrogations, mais aussi de leur donner la parole en retranscrivant fidèlement tout l’imaginaire dont ils nous ont fait part pendant les entretiens », précise Louis Mathiot.

Son histoire ? Une vache, Rose, s’est échappée du Salon de l’Agriculture alors que son éleveur la faisait sortir du camion pour la présenter au public. Elle en profite pour visiter Paris et révéler ses mystères à Gustave et Juliette, les deux enfants protagonistes de l’histoire. À travers ce périple, le livre se penche sur l’élevage et la physiologie des vaches, tout en montrant que, pour transformer le lait en produits laitiers, la filière s’appuie sur des gestes simples et ancestraux qu’elle améliore au fil de recherches et d’innovations. Ainsi, pour fabriquer du beurre, il faut simplement… du lait !

Le livre Une vache à Paris est distribué lors de manifestions en régions autour des produits laitiers. Il est également proposé en lecture libre à la bibliothèque de la Cité des sciences et disponible gratuitement, sur simple demande et dans la limite des stocks disponibles, sur le site de l’OCHA (www.lemangeur-ocha.com/ouvrage/vache-paris-2). 

Plus d'articles

Mots clés